Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Candy Crush Jelly Saga
6/10

Candy Crush Jelly Saga sur Android

Éditeur : King
Télécharger sur le Google Play Store
Gratuit

Test de Candy Crush Jelly Saga

Sucrerie à la confiture.

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
De nombreux niveaux disponibles
Un univers bien connu...

Tiens, un nouvel opus de la franchise Candy Crush Saga qui débarque sur mobiles et tablettes Android ! Mais qu'à pu encore inventer l'éditeur King pour nous donner envie de repartir manger quelques sucreries ? Après nous avoir fait boire un peu de soda, voilà que Candy Crush Jelly Saga nous propose... d'étaler de la confiture sur nos bonbons préférés ! Beurk... Bon, allez, ce n'est pas parce que cela parait bizarre qu'il ne faut pas essayer, alors partons faire un tour dans le Jelly World !

Ce troisième opus de la série ne révolutionne clairement pas le genre, et tout joueur ayant déjà eu dans ses mains Candy Crush Saga ou Candy Crush Soda Saga retrouvera facilement ses habitudes ici. La plupart des niveaux de Candy Crush Jelly Saga vous demanderont de recouvrir les grilles face à vous de confiture en effectuant des combinaisons de 3 sucreries ou plus, avec au moins une déjà dans la gelée fruitée, ou encore de dégeler certains blocs de la grille pour rechercher des bonbons torsadées... rien de très exceptionnel, même si pour la première partie, c'était souvent l'inverse qu'il fallait faire auparavant.

Différents objectifs
Des explosions sucrées !

Heureusement, Candy Crush Jelly Saga apporte tout de même une nouveauté, malheureusement bien trop discrète et peu exploitée : un mode combat contre Jelly Queen inédit où le système de jeu deviendra plus stratégique étant donné que vous devrez couvrir plus de cases que votre adversaire pour remporter la partie... Ce système permet d'une part de diversifier quelque peu les mécaniques, mais surtout de changer des sempiternelles mêmes défis déjà éclusés maintes fois. Cette Jelly Queen n'est par contre pas très redoutable, et ne fera pas toujours les bons choix pour vous contrer. Seulement, plus vous avancerez, et plus la difficulté générale augmentera, avec un niveau globale légèrement supérieur à notre sens par rapport aux deux premiers opus.

Bien sûr, les bonbons bonus pour des chaines de 4 ou 5 sucreries seront toujours là, les bonus pour vous aider en cas de difficulté, mais aussi les fameuses 5 vies, la liaison avec votre compte Facebook pour partager votre avancée avec vos amis, les achats intégrés et le côté pénible d'une difficulté mal jaugée par moment avec des niveaux presque infaisables si vous n'avez pas de bonus... Candy Crush Jelly Saga reste donc attrayant pour les fans du genre, mais il ne faut pas s'attendre à une révolution, plus à une grosse mise à jour de la version d'origine avec une bonne idée sous-exploitée. Alors attention aux dents, et ne faites pas d'indigestion de sucrerie !

Vous gagnez cette bataille !
Et parfois, vous devrez patienter...
Graphismes
7.5/10

Pas de très grosse innovation dans les graphismes, on reconnait tout de suite l'univers Candy Crush, bien que le cheminement des niveaux soit passé dans une fausse 3D assez intéressante. Le monde reste ultra coloré, remplis de bonbons et sucreries diverses.

Bande-son
6/10

Une musique toujours aussi peu importante, discrète, et qui se laisse oublier, avec des bruitages encore une fois très typique de la part de l'éditeur, mais cela aura le mérite de ne pas perturber les joueurs addicts à cette série vidéo-ludique...

Jouabilité
7.5/10

Pas de révolution non plus dans le système de contrôle avec de simples glissés typiques des match-3. La prise en main s'en voit ainsi très rapide pour les habitués, et tout autant pour les novices qui découvriront ce genre sur leur mobile ou tablette Android, avec une fluidité toujours aussi intéressante.

Durée de vie
5/10

Les bases sont les mêmes, on retrouve les vies, les lingots, la difficulté croissante pas toujours bien jaugée, et 120 niveaux à terminer, avant de futures mises à jour. Le modèle économique deviendra quelque peu pénible dès que vous dépasserez le niveau 20, mais encore une fois, rien de surprenant !

Conclusion

Pas de grosse révolution pour ce Candy Crush Jelly Saga qui reprend les bases très connues de son grand frère, en y ajoutant un principe particulier mais qui existait déjà à l'envers dans Candy Crush Saga. Les combats contre Jelly sont déjà bien plus intéressant, mais trop peu présents, sous exploités. King joue donc la facilité avec ce titre, qui pourra plaire aux addicts de sucrerie, même s'il n'est vraiment pas extraordinaire.