Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
supertype
8/10

supertype sur Android

Développeur : Kamibox
Télécharger sur le Google Play Store
1.89 €
Après cinq années d’existence, l’équipe de KickMyGeek.com (composée de bénévoles) a décidé de réduire la rédaction de tests, actus et bons plans sur le site. Toutes les explications sont disponibles sur la lettre ouverte d’Olivier à l’ensemble des lecteurs.

Test de supertype

Jouez avec des lettres et leurs formes !

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
supertype (copie d'écran 1 sur Android)
supertype (copie d'écran 2 sur Android)

Les lettres sont partout, elles sont là, vous les voyez maintenant, associées pour former des mots. Grâce à ceci, on peut transmettre des informations, des sentiments, ou différentes perceptions des choses, mais également de l'humour en jouant sur les mots. Mais pourquoi ne pas jouer avec des lettres ? Et puis, quel bruit produit la lettre j si elle tombe sur une surface en perdant son point ? Et est ce que le z zozote ? Et le s alors ? Il siffle ou il glisse ? C'est peut être de ces quelques questions que le développeur indépendant Philipp Stollenmayer du studio Kamibox s'est posé, ou pas. Mais de ce principe de jeu avec les lettres est sorti supertype, un puzzle-game à l'étrange concept comme il en a le secret, simple à jouer, mais difficile à réellement maitriser. Posons donc nos lettres, et cherchons comment les utiliser à bon escient.

Comme souvent dans un jeu de ce type, vous n'aurez pas à proprement parlé un tutoriel pour vous guider dans ce que vous devez faire ici. Au premier lancement du jeu, vous n'aurez qu'un écran titre, un curseur qui clignote, et les lettres s u p e r t y p e en grisées. Par réflexe, vous appuierez sur l'écran... et là, apparaîtra un clavier, spécifique au jeu, et par instinct vous saisirez ces lettres, appuierez sur le bouton de validation en bas à droite de l'écran de votre mobile ou tablette Android... jusqu'à voir ce supertype tombé, jouant sur la gravité, tout ceci pour qu'une lettre touche ce petit carré noir. Voilà, vous avez résolu le premier niveau, dans un roulement de batterie et une sonorité assez étrange, et vous avez découvert ce qui vous sera demandé au fil de la centaine de défis proposés.

supertype (copie d'écran 7 sur Android)

Pour réussir chaque niveau de supertype, il vous faudra faire en sorte que les lettres tombent de façon opportune pour rejoindre cette marque, voir les différentes marques dans une majorité de niveau suivant. Mais attention, lorsqu'il y en aura plusieurs, il sera nécessaire qu'elles soient toutes frappées en même temps, sinon, ce sera un échec, et il vous faudra recommencer le niveau. Ce qu'il y a d'étrange d'ailleurs, c'est que chaque lettre a été affublée d'une sonorité qui lui est propre, créant ainsi une ambiance à la fois loufoque et étrange, qui cinglera le vide du reste du jeu qui n'est pas du tout accompagné de musique. Chaque niveau ayant plusieurs solutions possibles, dans la majorité des cas, cela permettra de s'amuser même avec ce son.

L'idée de voir ces lettres chuter, se cogner, rebondir, ou encore jouer avec les angles suivant l'arrondi de ces dernières, est vraiment très étrange, original, mais aussi génial. Chaque niveau de supertype est un défi à relever, et permet de s'amuser en réfléchissant autrement. Suivant l'inertie à obtenir, vaut-il mieux que ce soit un i dont le point se séparera ou un l plus long ? Un crochet avec le g ? Une base droite d'un h bien plus stable ? Ou encore le c qui pourra rouler sans se cogner à certains points sur le sol ? Tout ceci n'est qu'un exemple de questions que vous vous poserez, étant donné que vous pourrez choisir toutes les combinaisons possibles de lettre, ou encore dessiner un trait pour les faire tomber d'une certaine façon, et ceci vous permettra de réellement vous amuser autrement. Un jeu pour les amoureux de puzzle très original avec des défis divers et variés.

supertype (copie d'écran 15 sur Android)
Graphismes
7/10

Avec des arrières plans alternants entre papiers-peint d'un ancien temps hyper chargés et coloris plus soft, ce n'est clairement pas ce qu'il y a de plus remarquable dans ce jeu. Malgré tout, cela donne une véritable identité, et l'ensemble est à la fois harmonieux et agréable si on se concentre sur les défis et les animations des lettres.

Bande-son
6/10

Pas de musique, rien du tout... cela fait très vide, mais heureusement les lettres qui tomberont retentiront avec à chaque fois un son particulier, faisant une harmonie très particulière qui divertira avec un charme savoureux et une tonalité puissante. Dommage tout de même qu'il n'y ai pas une petite musique qui accompagne le jeu.

Jouabilité
9/10

Deux phases distinctes seront disponibles suivant les niveaux : soit vous devrez saisir des lettres avec le clavier spécifique au jeu (qui indique le nombre de place de chaque lettre), soit vous devrez dessiner un trait avec votre doigt. Le tout sera de trouver la bonne manipulation ou la bonne composition, ce qui ne sera pas aisé, mais en tout cas la prise en main est à la fois simple, intuitive et immédiate.

Durée de vie
8/10

Comptez une bonne centaine de niveau, qui se dévoileront au fil de vos réussites, mais heureusement vous en aurez plusieurs d'ouvert à chaque fois pour ne pas se sentir bloquer. La difficulté est évolutive, et même si par moment la solution sera rapide, par moment il vous faudra un peu plus de réflexion pour réussir !

Conclusion

Grâce à un gameplay vraiment très original et une philosophie puzzlesque bien dirigé, Philipp Stollenmayer nous démontre encore une fois toutes ses qualités dans la création de jeu vidéo pas comme les autres. Bien que le principe peut peu à peu s’émousser par la répétitivité, supertype possède tous les attraits du puzzle-game qui vous suivra partout : simple à prendre en main, facile à comprendre, mais regorgeant de défis courts, rapides et intenses. Il ne reste plus qu'à lancez les lettres et retomber sur le Google Play Store pour télécharger ce jeu !