Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Wheels of Aurelia
7.5/10

Wheels of Aurelia sur Android

Développeur : Santa Ragione
Télécharger sur le Google Play Store
2.99 €

Test de Wheels of Aurelia

Prenez la route de la Via Aurelia !

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Wheels of Aurelia (copie d'écran 1 sur Android)

Lorsqu'il est difficile de réellement caractériser un jeu, de le mettre dans une case précise, on se demande toujours comment les développeurs de ce dernier ont trouvé l'idée saugrenue et originale... Il faut dire que le studio italien Santa Ragione n'aime pas resté dans le classicisme, et propose plutôt des titres innovants et iconoclastes, comme on avait pu s'en rendre compte avec FOTONICA sur mobiles et tablettes Android. Seulement, ici, dans Wheels of Aurelia, on ne parle plus de runner, mais plutôt d'une sorte de voyage narratif, en voiture, comme un road trip dont vous pourrez influencer le déroulé... et vous aurez de sacrés surprises !

Le style de Wheels of Aurelia est très vintage dans sa présentation, mais c'est clairement le but recherché par le studio, étant donné que l'histoire se déroule dans l'Italie des années 70, et même en 1978 plus précisément. L'histoire globale du jeu tourne autour de la demoiselle au volant, une certaine Lella, qui arpente la célèbre Via Aurelia, partant de Rome, et qui va tout au long de son trajet prendre divers auto-stoppeurs, ce qui aura tendance à influencer son trajet, surtout du fait des discussions avec ces derniers ou dernières... Forcément, on ne va pas rester silencieux dans la voiture pendant ce temps !

Wheels of Aurelia (copie d'écran 3 sur Android)

La structuration est assez étrange, mais s'appréhendera assez bien après le passage du tutoriel du départ où vous devrez rejoindre une discothèque. Vous visualisez sur l'écran de votre téléphone ou tablette Android le véhicule au centre de ce dernier, et en bas à gauche une représentation picturale de votre personnage, tandis que sur la droite vous en aurez une autre, représentant votre passager, ou un autre si vous en avez plusieurs, suivant celui avec qui vous discutez. Chaque voyage s'opère en fait en 3 étapes, dont chacune sera influencé par celle d'avant et la discussion que vous aurez eu, ou encore le trajet que vous aurez fait aux embranchements, voir si vous avez pris ou non un autre auto-stoppeur. Wheels of Aurelia est assez étrange au départ, et traîne parfois en longueur, mais a l'avantage de proposer des parties assez courtes qui ne demanderont pas bien plus de 15 minutes en moyenne.

Pendant que votre véhicule avancera toute seule, vous aurez un dialogue qui s'installera entre les personnes dans le véhicule. Le plus souvent, vous pourrez répondre ou questionner avec trois possibilités, que vous devrez balayer en effectuant un slide de façon verticale sur l'écran de votre appareil tactile Android, et valider votre choix en appuyant sur ce dernier. Cela modifiera la discussion, et potentiellement la suite de votre road trip, en poussant par exemple un ancien coureur automobile à raccrocher de sa nouvelle carrière de braqueur de banque, ou le laisser continuer. C'est d'ailleurs ce qui est intéressant avec Wheels of Aurelia, c'est ce fait qu'à partir du même départ de voyage, vous allez pouvoir complètement changer d'étape et de fin, et ainsi jouer à une partie différente. Ce principe est le même avec les destinations que vous prendrez ou les personnes qui vous accepterez dans votre véhicule ou non.

Wheels of Aurelia (copie d'écran 6 sur Android)

Bien sûr, vous ne serez pas seule sur la route, et suivant les moments ou situations, vous pourrez patienter derrière quelqu'un qui se traîne un peu, profitant du voyage et du paysage, ou alors doubler la voiture devant vous en effectuant un glissé horizontale, ce qui reste parfois assez antinomique avec le positionnement de votre véhicule, mais bon. A certains moments, vous devrez obligatoirement doubler, par exemple lorsque vous effectuerez des courses sauvages, lorsque vous devrez rattraper un véhicule en particulier, etc... Suivant si vous y parvenez ou non, vous accéderez à une des 16 fins différentes de Wheels of Aurelia, et le but principal de ce jeu reste de toutes les débloquer. Si vous pourrez recommencer un voyage à partir du départ, vous pourrez également choisir de recommencer une étape en particulier, ainsi que différentes voitures plus ou moins puissantes.

Clairement, Wheels of Aurelia n'est pas parfait, et est quelque peu répétitif par moment, avec quelques longueurs, mais il reste une aventure narrative assez iconoclaste qui est appréciable et permet de se distraire tout en apprenant divers choses sur les lieux ou les événements réels, grâce à une sorte de petite encyclopédie. En tout cas, à vous de décider votre chemin, le stop et vos discussions, même avec prêtre catholique qui risque de ne pas vous comprendre et provoquer un débat tendu ! Vous êtes au volant, c'est de toute façon vous qui choisissez...

Wheels of Aurelia (copie d'écran 8 sur Android)
Graphismes
8/10

Un esprit très vintage dans les graphismes, qui sied parfaitement à l'époque et à l'ambiance du jeu, dans des décors peints à la main, comme des tableaux de l'époque, bercés par le soleil et l'ambiance chaleureuse d'une Italie réactionnaire et promptement catholique (comme vous le verrez par bien des côtés), tout en berçant dans le banditisme.

Bande-son
8/10

Forcément, à la radio, vous aurez le droit à des chansons italiennes, qui se laissent écouter, et qui collent parfaitement à l'ambiance du jeu. Mais attention, si vous n'êtes pas fan du rythme et de l'esprit des chansons italiennes, vous pourrez couper le son, ce qui ne vous empêchera pas de vous amuser avec Wheels of Aurelia !

Jouabilité
7.5/10

Si la prise en main est simple et pratique grâce à une maniabilité à une main, que vous soyez sur un mobile en mode portrait ou sur un tablette en mode paysage. Il vous suffit de slider horizontalement pour changer de voie sur la route, et verticalement pour changer de texte pour votre dialogue. Le fait de toujours effectuer des glissés de gauche à droite même quand c'est antinomique avec le placement de votre véhicule est déroutant, et souvent fastidieux car pas du tout logique et instinctif.

Durée de vie
7.5/10

Si le début ne change pas (l'héroïne est une ancienne kidnappée qui veut aller en France confronter son ravisseur, sa passagère est une femme enceinte qui veut avorter dans l'Italie catholique réactionnaire...), les 16 fins complètements différentes, et les voyages qui ne se ressemblent pas, permettront de proposer un intérêt sur le long terme... même si une certaine répétitivité risque de s'installer.

Conclusion

Très original, très intrigant, très novateur dans sa construction et son gameplay, Wheels of Aurelia est un jeu assez étrange qui ne pousse pas assez loin l'esprit conduite, où vous pourrez rentrer dans les autres voitures sans pénalité ou accident, où la répétitivité est importante, et, malgré les 16 fins, ne propose pas assez d'événement ou de routes différentes tout au long des étapes. Malgré tout, le travail du studio italien Santa Ragione est vraiment intéressant et agréable si vous aimé les visual novel, les road-trips et l'esprit vintage de l'Italie des années 70.