Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Donut County
8/10

Donut County sur iOS (iPhone / iPad)

Éditeur : Annapurna Interactive      Développeur : Ben Esposito
Télécharger sur l'iTunes AppStore
5.49 €

Test de Donut County

Le fun tombe dans le trou... et reste fun !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Donut County (copie d'écran 1 sur iPhone / iPad)

On le sait, les développeurs de jeux vidéo sont parfois des personnes assez étranges, avec des idées saugrenues, et une vision totalement loufoque d'un gameplay... Mais ce n'est pas pour autant qu'ils ne peuvent pas proposer quelque chose d'abouti et d'intéressant ! Ben Esposito fait parti de ce genre là, et l'idée derrière son jeu est vraiment très étrange. Imaginez que vous incarnez un raton laveur livreur de donut à partir de sa tablette pour une grosse compagnie, mais qu'au final vous ne livriez que le trou au milieu du donut. Oui, un trou. C'est tout le principe de Donut County, vous devez jouer avec un trou, sur le sol. Bon, là, vous vous dites certainement que les donuts ne devaient plus être très frais, et que ce jeu n'est véritablement pas celui dont vous avez envie... et bien détrompez vous, il est bien plus qu'appétissant, il est savoureux, c'est sûrement pour cette raison que l'éditeur Annapurna Interactive s'y est penché ! Allons donc croquer à pleine dent avant que le sucre ne fonde et ne tombe... dans le trou du donut !

Le jeu commence un peu bizarrement, avec une discussion de type SMS entre deux protagonistes, à savoir la jeune Mira, une humaine, et BK, ce fameux raton laveur livreur de trou. Dans un monde peuplé d'animaux anthropomorphes, excepté certains spécimens comme des serpents, poulets, lapins... et cafards, la première se plaint d'un bruit de klaxon, de la part d'un livreur de donut légitime sur son scooter, alors que le second précise qu'il est proche d'obtenir son quadricopter s'il livre encore des donuts en forme de trou pour la compagnie. Ni une ni deux, BK règle le souci de vacarme en livrant un donut spécial au livreur de donut réel... Donut County peut donc commencer à vous faire jouer à déplacer un trou qui doit tout avaler pour grossir de plus en plus, rien qu'en le déplaçant sur l'écran de votre iPhone ou iPad, de façon extrêmement intuitive.

Donut County (copie d'écran 9 sur iPhone / iPad)

Ce jeu est étrange par bien des points, rien que dans sa conception et sa philosophie de devoir tout détruire en manipulant un trou béant sur le sol. Au départ, on ne comprends pas trop quel est l'intérêt, pourquoi un livreur de donut manipule un trou, mais après cette sorte d'introduction et de pseudo-tutoriel, vous vous retrouverez à 999 pieds sous terre. C'est à partir de ce lieu que vous comprendrez réellement comment vous en êtes arrivé là, en discutant avec chaque habitant ayant commandé un donut et s'étant fait aspiré dans un trou pour se retrouver là. Chacun racontera sa petite histoire, et vous pourrez ensuite la revivre en revenant dans le temps pour manipuler ce trou. Donut County mélange ainsi un esprit jeu narratif avec l'histoire de ce contée et jeu de puzzle dans les niveaux à trouer.

Ne croyez pas qu'il suffise de tout avaler en faisant glisser votre doigt sur l'écran de votre iPhone ou iPad pour terminer un à un les 24 niveaux composant le jeu. Même si c'est le cas au départ, bien heureusement Donut County évoluera dans ses mécaniques pour vous faire un peu plus réfléchir. Vous devrez ainsi utiliser ce que vous avez mangé pour débloquer certains éléments, utiliser la physique du trou pour activer des mécanismes, et même jouer avec une amélioration de votre trou permettant de catapulter certains éléments dans les airs. Sachez cependant que la complexité du jeu reste assez sommaire, le tout étant globalement logique, avec des environnements assez réduits qui évolueront une fois que vous aurez terminé certaines étapes. Lors de la fin du jeu, avant un affrontement avec le boss, vous devrez même ré-utiliser certaines mécaniques de jeu, d'une façon différente.

Donut County (copie d'écran 19 sur iPhone / iPad)

Ce mélange de genre entre histoire et puzzle apporte pas mal de fraicheur à Donut County, lui apportant une grande personnalité. Il est assez rare de voir un jeu aussi barré dans son esprit, mais qui, si on le regarde d'un oeil un peu différent, apporte quelques idées presque politiques sur la déchéance d'un modèle social et économique, sur la force de l'amitié et sur la nécessité d'une cohésion dans un groupe pour arriver à ses fins. Ce jeu propose tout ceci, le tout encapsulé dans un humour souvent cocasse, et des graphismes de dessin animé. Vous aurez même le droit à un Trashopedia regroupant tout ce que vous avez avalé... ce qui pourrait paraitre inutile, sauf que chaque objet est commenté de façon irréaliste, rendant presque cette partie intéressante, vous faisant bien souvent rire.

Mais il faut le dire aussi, Donut County reste assez court, comptez environ 1h30 sans trop forcer pour arriver au terme du jeu. Certes le combat final apporte un peu plus d'action, mais il dénote également avec le reste du jeu dans son esprit et sa philosophie de gameplay. Une fois terminé, vous pourrez même vous déplacer dans la boutique de donut avec votre drone, ce qui est assez marrant au début, mais plutôt lourd au final du fait d'une difficulté d'appréhension des commandes avec 8 boutons physiques sur l'écran. Un système à double joystick aurait été vraiment plus efficace. Bon, globalement, le jeu reste tout de même très agréable et mérite grandement d'être joué, mais ne cherchez pas non plus une difficulté insoutenable et des défis variés. Ce jeu est un bon passe-temps, et vous pourrez rejouer à chaque niveau une fois terminé. Et en tout cas, vous vous serez bien amusé, ce qui est le but recherché !

Donut County (copie d'écran 28 sur iPhone / iPad)
Conclusion

Grâce à un humour loufoque et un jeu complètement barré, Donut County apporte de la fraicheur dans un style plein de personnalité. Un mélange entre aventure et puzzle-game permettant de s'amuser sans prise de tête, sans trop réfléchir, avec une difficulté plutôt sommaire tout au long des 24 niveaux. Mais comme souvent pour un jeu édité par Annapurna Interactive, celui créé par Ben Esposito est original, ne ressemblant à aucun autre, ne vous laissant pas indifférent une fois terminé. Vous prendrez bien un morceau de donut avant de manger son trou central ?