Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Zombie Anarchy ™: Strategy, War & Survival
6/10

Zombie Anarchy ™: Strategy, War & Survival sur iOS (iPhone / iPad)

Éditeur : Gameloft
Télécharger sur l'iTunes AppStore
Gratuit

Test de Zombie Anarchy ™: Strategy, War & Survival

Massacre au free-to-play !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Créez votre camp de base

Avec Halloween, chaque nouvelle année voit son lot de jeu sur les zombies ou autres monstres effrayants et dévastateurs sortir de toute part sur l'iTunes AppStore. Il est donc assez logique que Gameloft se lance dans l'aventure en proposant un jeu à mi chemin entre The Walking Dead No Man's Land pour l'ambiance, et Boom Beach pour le principe, où vous devrez créer et gérer votre camp de survie, éliminer des zombies, et exploser des repères adverses avec divers collectes et missions... Bref, pas grand chose de nouveau pour Zombie Anarchy: War & Survival, qui se veut tout de même attrayant par son univers, donnant envie de voir de quoi il est capable. Mais comme toujours, le juge de paix restera le modèle économique ! Prenez votre hache, on va fracasser de la cervelle de zombie...

Comme souvent lorsque l'on parle de zombies, l'univers dépeint est post-apocalyptique, complètement dévasté et remplis de ces êtres à la recherche incessante de chaire fraîche... La courte vidéo d'introduction permet donc de planter le décor, et d'aboutir sur un tutoriel assez simple vous permettant de vous familiariser avec le système de combat, où en fait, vous n'aurez pas grand chose à faire. À chaque fois, vous débuterez en choisissant l'endroit sur la ligne de front par lequel vous débuterez en fracassant votre van dans le mur afin de débarquer vos combattants, même si au départ vous n'en aurez qu'un seul. Ensuite, comme de très nombreux jeu de ce type, Zombie Anarchy: War & Survival vous demandera de déplacer la cible d'attaque de vos ouailles, même si ces derniers iront par défaut sur le bâtiment ou la créature la plus proche de leur position. Si au départ tout est assez simple et facile et que vous pouvez ne toucher à rien, il vous faudra ensuite gérer les axes prioritaires d'attaque de façon plus fine pour éviter de perdre trop de santé auprès de vos héros principaux, car en cas de mort de chacun, vous perdrez le combat.

Utilisez les aptitudes spéciales

Comme de très nombreux free-to-play, vous gagnerez de l'expérience en construisant ou améliorant divers battisses de votre propre camp de base, que vous risquez de vous faire attaquer. Mais pour ce faire, il vous faudra engranger de l'acier, de la nourriture, mais surtout des objets assez rare en grande quantité, que vous trouverez sur le champ de bataille ou dans le tir au zombie à la fin de chaque victoire, où vous aurez trois balles et une petite dizaine de cibles immobiles cachant des objets plus ou moins rares. Zombie Anarchy: War & Survival ne déroge donc pas à la règle du jeu nécessitant une collection d'ustensile et de monnaies diverses et variées pour noyer quelque peu le joueur dans la possibilité de tout contrôler grâce à la monnaie premium (les pierres de sang), remportée de façon rare, avec quelques missions journalières, quêtes ou événements particuliers, mais qui vous incitera souvent à passer par la case des achats intégrés pour débloquer un temps d'attente trop long, ou un manque d'une certaine typologie de matériel.

En fait, Zombie Anarchy: War & Survival est exactement comme on l'attendait lorsqu'il a été annoncé, sans trop grosse surprise, même si on pourra apprécier la qualité générale de la réalisation, bien que divers ralentissements sont à déplorer sur appareils un peu plus ancien. Il n'en reste pas moins plutôt bon, et plaisant si vous avez le temps, si vous n'avez pas déjà fait une overdose des jeux de gestion de ce type, et si vous appréciez le côté zombie avec un univers hyper coloré. Rien de révolutionnaire, du très convenu, du déjà vu, du bloqué par les achats intégrés, du facile à jouer... Bref, du Gameloft !

Des améliorations couteuses
Graphismes
8/10

Dans l'ensemble, le jeu reprend beaucoup de ce qui se fait dans tous les titres de gestion, avec une ambiance gore mais ultra coloré pour faire moins obscur, avec pas mal de détails et d'animations. Si sur appareils récents le jeu est assez vif et fluide, sur iPhone ou iPad de plus de deux ans, ou avec des capacités assez faibles, il souffre de pas mal de ralentissement.

Bande-son
6.5/10

L'univers sonore reste assez creux la plupart du temps, hormis pendant les périodes de combats, avec dans l'ensemble des bruitages plutôt efficaces. Cependant, l'ensemble est vraiment très inégale, et n'apporte pas grand chose à l'action pour véritablement être utile lorsque vous jouerez.

Jouabilité
8/10

Comme souvent pour un jeu Gameloft, la prise en main reste simple et précise, bien adaptée à toutes les tailles d'écran, avec une navigation ergonomiquement bien équilibrée et facile à comprendre. Il n'y a rien d'exceptionnel dans les phases de combats ou de gestion, mais le tout est bien fait et pratique, et c'est déjà ça !

Durée de vie
5/10

Du freemium classique avec une double monnaie à collecter (nourriture et acier), une monnaie premium (les pierres de sang), du temps d'attente à rallonge pour améliorer vos bâtiments, des incitations aux achats intégrés... et même des temps d'attente pour soigner vos combattants ! Bref, un mur du pay-to-win qui arrivera assez vite (début du quatrième niveau d'expérience), où vous choisirez entre patience, dépense ou... arrêt !

Conclusion

Sans être forcement désagréable, Zombie Anarchy: War & Survival ne révolutionne en aucun cas le genre, rendant même les combats quelque peu trop simpliste, sans aucune stratégie qui pourrait véritablement donner un peu plus de peps au jeu. Gameloft fait du Gameloft dans ses choix économiques, il n'y a pas de surprise là non plus, avec un titre en free-to-play qui deviendra très vite compliqué à jouer si vous n'aimez pas attendre ou payer... Maintenant, vous vous amuserez bien à exploser les cervelles de zombies, et ça, c'est déjà pas mal !