Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Après cinq années d’existence, l’équipe de KickMyGeek.com (composée de bénévoles) a décidé de réduire la rédaction de tests, actus et bons plans sur le site. Toutes les explications sont disponibles sur la lettre ouverte d’Olivier à l’ensemble des lecteurs.

Annonce Arf ! KickMyGeek le Mag, c'est déjà terminé... Pourquoi ? Quel avenir pour le site ?

Après un premier numéro magnifique de KickMyGeek le Mag (selon nous), le deuxième encore plus beau ne sortira pas... et on vous explique pourquoi.

Olivier Par - Actualité publiée le mercredi 26 septembre 2018 à 07:25

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
KickMyGeek le Mag ferme ses portes...

Décidément, cette année 2018 est riche en rebondissement. Alors qu'en janvier nous sortions la toute nouvelle version du site internet, qu'en mars nous vous proposions de nous aider à financer le premier magazine papier sur les jeux iOS et Android, et qu'en juillet le premier numéro sortait de presse avec possibilité de commander et s'abonner à KickMyGeek le Mag, voilà une nouvelle bien plus triste. Mais bon.

J'entends déjà d'ici les détracteurs du projet nous dire " on vous l'avait bien dit ". Et alors ? Nous on y croyais, on y croit même encore, et c'est avec une énorme fierté qu'Armelle, Mickaël et moi même avons réalisé ce projet qui paraissait improbable : créer le tout premier magazine papier sur les jeux mobiles et tablettes, avec une très haute qualité, en mettant toute notre passion possible dans ce doux rêve. On a réussi, et même si le premier numéro de KickMyGeek le Mag n'était pas parfait, on vous l'accorde, il a néanmoins énormément plu à l'ensemble des lecteurs. Cela faisait trois mois que nous bossions sur le second numéro, et nous avions peaufiné énormément notre copie pour le rendre encore plus beau. Franchement, il est magnifique ce numéro 2.

Seulement, ce magazine, nous ne l'avons pas fait pour nous faire plaisir. Nous l'avons créé parce que nous pensions fortement que c'était quelque chose qui manquait dans le monde de la presse, et que certains joueurs (comme nous trois) recherchaient ce genre de magazine. Fort de nos expériences diverses, KickMyGeek le Mag était né. On l'a écrit, dessiné et conçu avec passion, on a passé de très nombreuses heures pour en arriver là, et on a de quoi être fier. On l'est. Mais le volume de vente était bien en deçà de ce que nous espérions, en dessous de notre seuil de rentabilité. Les abonnements étaient timides. Une dure réalité économique.

Pour tout vous dire, nous avons la trésorerie nécessaire pour faire sortir de presse le second numéro. Mais... à quoi bon s'acharner ? Nous pourrions le faire, et d'ailleurs nous ne sommes pas d'accord sur ce point dans notre trio, nous pourrions faire un baroude d'honneur... On pourrait demander aux éditeurs de faire de la publicité dans le magazine pour le financer ? Oui, mais cela ne les intéresse pas plus que ça, et à quoi bon financer si ce n'est pour rien vendre ? Bref, on s'est retourné les cerveaux, mais il a fallu prendre une décision sur l'avenir de KickMyGeek le Mag et de la société que nous avions créé tous les trois pour soutenir ce projet.

Sachez, et c'est important, que tous les trois, nous sommes bénévoles. Nous ne gagnons pas, n'avons pas gagné, et ne gagnerons pas d'argent avec KickMyGeek le Mag, ce qui était, il faut l'avouer, notre but pour le futur, avec en perspective d'en faire un mensuel, en améliorant le concept, avec la volonté de vous proposer quelque chose de novateur au fil du temps. Nous avions beaucoup d'idées et de perspectives. Mais nous avons créé tout ceci sur notre temps libre, en dehors de nos activités professionnelles respectives et notre temps consacré à notre famille. Rien que pour cela, nous méritons de sortir la tête haute, on est parvenu à faire quelque chose de très haute qualité, passant plusieurs heures par jour, une grande partie de nos week-ends et vacances à faire de ce projet une réussite.

Toute la volonté du monde ne suffit malheureusement pas. Si nous prenions la décision de lancer l'impression, nous n'aurions pas les moyens de rembourser les abonnements en cas de nouveau camouflet. Il était donc plus sage de prendre la décision d'arrêter, de rembourser les abonnés de ce qu'ils n'auront pas, de remercier nos familles, amis et toutes les personnes d'horizons variés, même à l'étranger, qui ont cru en nous... C'est la mort dans l'âme que nous avons pris, ou tout du moins que j'ai tranché, en faveur de la fermeture de KickMyGeek le Mag. Certains ont même proposé de ne pas se faire rembourser, et cela nous touche énormément. D'ailleurs, nos bakers recevront leurs goodies, gardez les, c'est collector... comme malheureusement le premier et dernier numéro.

Et là, je suis sûr qu'après tant de blabla, j'ai perdu du monde... certains vont dire : " on s'en fout de ton magazine, nous on vient ici pour les bons plans, les news et les tests ". Soit. C'est vrai que KickMyGeek a été créé en 2003 avec mon très cher ami Nicolas comme un site se voulant novateur et totalement dédié aux jeux sur mobiles et tablettes iOS / Android, et il a bien évolué depuis. Notre but était de proposer du contenu de qualité, sans dénaturer ce contenu par diverses pollutions. Lorsque Mickaël est arrivé dans le projet en 2017, ce précepte a été amplifié. On pense que le contenu premium et qualitatif est ce qu'il y a de mieux.

Lorsque nous avons rédigé toutes ces actualités, sélectionné les bons plans au quotidien, rédigé nos tests pour vous faire découvrir de belles perles, parfois être déçu, c'était toujours avec passion et plaisir. Mes comparses n'aiment pas que je dise ça, mais nous ne sommes pas des professionnels de la presse, nous ne sommes pas les meilleurs gamer du monde, mais nous voulions faire partager notre plaisir de jouer au creux de notre iPhone ou iPad. Au fil des 5 années, KickMyGeek a même réussi à obtenir une certaine reconnaissance de certains lecteurs, éditeurs, développeurs indépendants, relation presse, etc. Nous avons toujours fait en sorte d'être franc, droit et honnête, nous n'avons jamais accepté les articles sponsorisés, nous avons toujours choisis les jeux que nous voulions mettre en avant, nous avons toujours été totalement indépendant, en notant selon notre propre ressenti.

Il est donc temps de remercier toutes ces personnes avec qui nous avons travaillé, et en particulier ces derniers temps avec Playdigious, Playdius, Asmodee Digital, Nomad Games, We Are Chroniric, Minuit Douze. Ils nous ont aidé pour proposer du contenu intéressant, des exclusivités et des interviews dans le magazine, que ce soit le premier ou second numéro. Nous avions même une magnifique interview de Ian Livingstone en personne, et pour nous, c'était une sacrée chance, un dieu vivant dans son domaine, on était tellement excité de pouvoir vous la faire découvrir ! Nous rassurons tout le monde, comme le contenu du numéro deux ne sera pas publié dans le magazine, nous allons le mettre à disposition sur le site internet KickMyGeek, c'est un engagement moral avec ceux qui nous ont aidé et soutenu.

Dans les jours ou semaines qui arrivent, vous allez pouvoir découvrir certains tests que nous réservions pour le magazine. Certains étaient même des exclusivités, comme Chroniric XIX, Stay ou Spitkiss, que nous avions eu la chance et le plaisir de tester au courant de l'été. On est vraiment déçu de ne pas vous le proposer dans le format que nous imaginions. Mais nous ne voulons pas non plus ne pas publier tout ceci, notre crédibilité et notre décence professionnelle nous l'interdisent par rapport aux studios qui nous ont fait confiance dans cette démarche. Mais la vache, qu'est ce que cela nous déprime de faire comme ceci !

Revenons-en au site KickMyGeek. Savez vous que depuis maintenant 5 ans, le site ne rapporte quasiment rien comme argent. Vous avez sûrement remarqué qu'il n'y avait pas de publicité ? Si si, regardez bien. Le seul moyen de gagner de l'argent, c'est lorsque les utilisateurs iOS passent par un lien du site pour télécharger un jeu sur l'AppStore. Et encore, 7% du tarif... Combien coute un site internet ? L'hébergement sur un serveur privé, les noms de domaines associés, cela coute plus de 50 Euros par mois... on ne rentre pas, ou tout juste par moment, dans nos frais.

Cela fait 5 ans que le site est financé par nos deniers personnels. Mais bon, c'était une passion ! Et là, dans le tarif, je ne vous parle pas de celui pour créer toute l'architecture du site, le système d'administration pour que vos testeurs vous rédigent des tests de qualité, la conception du robot qui scanne l'AppStore et le Google Play Store en continu pour élaborer les bons plans que nous sélectionnons ensuite. Tout ça coute plusieurs milliers d'euros si on passe par une agence web. Croyez moi, je suis chef de projet et développeur dans une telle agence. Ce projet aurait couté plusieurs dizaines de milliers d'euros, en comptant également le site du magazine et tout le back-office pour gérer les abonnés, les ventes, les stocks, etc. Tout a été fait sur mon temps libre, le soir, les nuits, les matinées levées très tôt. Mais j'ai adorer faire tout ça.

Tout ceci, vous vous en fichez certainement. Internet, c'est gratuit. Pourquoi payer pour avoir ce qu'on pourrait trouver ailleurs ? Peut être, mais ailleurs, vous avez des publicités partout, non ? C'est pénible hein quand on navigue sur un site internet ? Quoi ? Vous avez un bloqueur de publicité ? Vous avez raison, comme cela vous pourrez faire mourir le site que vous visitez. Je ne veux pas vous faire la morale, mais juste comprendre que le contenu gratuit n'est pas gratuit pour tout le monde. On a investi dans KickMyGeek en se disant qu'un jour on gagnerait de l'argent... on a lancé un projet pour booster cette possibilité. Mais les joueurs mobiles préfèrent ce qui est gratuit, n'est ce pas. Et je ne vous parle pas des centaines, ou milliers d'heures maintenant, que nous avons passés pour rédiger le contenu que vous pouvez lire quotidiennement.

Je ne suis pas amer, juste perplexe. Ce que j'aime par dessus tout, c'est pouvoir jouer à un jeu sans être freiné par ces p***** de publicités et achats intégrés. Le projet a été créé dans cette optique. Plus de 1300 visiteurs par jour, plus de 140 000 pages vues par mois, c'est pas si mal ? Mais si les personnes qui s'en occupent passent parfois plus de 4 à 6 heures par jour dessus, et que le plaisir de faire découvrir ne suffit plus à motiver, à quoi bon continuer. Par moment, un commentaire sur le site, sur Facebook, sur Twitter, nous réchauffe le coeur en disant qu'on ne fait pas ça pour rien... mais où en est cette communauté ? Existe-t'elle réellement ? Elle est tellement volatile. Personne ne veut payer pour du contenu de qualité, c'est d'ailleurs ce que quelques studios disent, et pour cette raison que la plupart se portent vers cette saleté de freemium, cette pollution de free-to-play jetable... On ne veut pas de tout ça.

On a toujours essayé de vous faire découvrir de petites perles inconnus de développeurs indépendants. Et très franchement, on est heureux de ces rencontres, qu'elles soient numériques, sonores avec nos amis de Games in the Pocket avec qui on a passé de bons moments, ou en réalité dans certains studios ou salons. Mais là, à quoi bon. Notre modèle économique n'est pas soutenu. On s'est planté. On est fier de ce parcours, de tout ce qu'on a fait, de tout ce qu'on a écrit, mais là, on dit STOP ! Vous pourrez ainsi remarquer dans les semaines qui arrivent que le contenu va au fur et à mesure se réduire sérieusement. Nous allons rédiger les tests en cours, terminer nos engagements, et arrêter. On va jouer pour nous. On va s'amuser pour nous. On va découvrir égoïstement. Tant pis. Petit à petit, il n'y aura plus de nouveau contenu, et nous passerons chacun à autre chose. C'est la vie. Ce n'est pas une finalité. Mais qui perdra plus au final ? Vous ou nous ? Le futur nous le dira.

Le site KickMyGeek va tomber dans l'oubli d'internet... certes. Ce site, c'est pourtant comme mon quatrième enfant. Je l'ai fait grandir, je l'ai vu évoluer, mais là, je ne peux plus rien pour lui. J'ai une part de responsabilité dans cet échec, comme mes comparses, mais pourtant, il me semble que l'on a donné tout ce qu'on pouvait. Mais j'assume, comme je l'ai toujours fait, ce que j'ai fait, sans regretter. J'ai donc une pensée pour Nicolas et Wendy mes compères du début, Mickaël et Armelle mes compères de ces derniers temps, nos lecteurs, nos fidèles, ceux qui ne nous aiment pas, les rabat-joies, les passionnés, mais aussi nos familles, nos amis, les centaines de contacts chez les éditeurs / podcasteurs / relations presse que j'ai eu au fil des années. Une page se tourne. Je suis meurtri de cette décision, mais c'est comme cela. Adieu KickMyGeek !!!

En tout cas, cela me laissera maintenant plus de temps pour profiter de ma famille, de mes trois enfants et de ma femme, qui n'a pas toujours compris l'intérêt de ce projet mais qui m'a soutenu, et qui partage ma vie depuis plus de 20 ans, dans les bons et mauvais moments, et pour moi, ça a toujours été le plus important : ma famille. Je t'aime mon amour. Adieu chers lecteurs, on se retrouvera peut être un jour ailleurs, autrement, mais là, sonne le clap de fin.

Amicalement.

Olivier