Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Life Is Strange (Episode 1)
8.5/10

Life Is Strange (Episode 1) sur Android

Éditeur : Square Enix      Développeur : Black Wing Foundation
Télécharger sur le Google Play Store
Gratuit

Test de Life Is Strange (Episode 1)

Les débuts d'une étrange et bouleversante aventure...

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Life Is Strange (Episode 1) (copie d'écran 1 sur Android)

C'est en 2015 que la série vidéo-ludique Life Is Strange est apparu pour la première fois sur les consoles de salon, il aura donc fallu attendre un peu plus de deux ans, et l'aide de l'éditeur Square Enix, bien plus connu pour ses divers RPG, pour voir débarquer Max Caudflield dans la petite ville de Arcadia Bay sur nos mobiles et tablettes Android. Bon mélange entre point & click classique sur certains aspects et jeux à la Telltale par d'autre, certes en moins poussé, ce premier épisode se veut une introduction haletante, émouvante et passionné dans une aventure qui risque de ne pas vous laisser indifférent... Rentrons donc dans notre étrange test de cette étrange vie !

Pour dégrossir quelque peu le scénario de ce premier épisode sur les cinq que compte la série, vous incarnez une lycéenne en photographie, Max, qui découvre quelque peu malgré elle qu'elle a un don particulier, pouvant remonter le temps, alors qu'elle sauve son amie d'enfance, Cloé, de la mort... Elle a également le don de voir une partie de l'avenir en plongeant corps et âme dans des cauchemars apocalyptique... annonçant une catastrophe climatique sur la ville de Arcadia Bay. Vous allez ainsi devoir l'aider dans Life Is Strange (Episode 1) à prendre les bonne décisions, ou en tout cas celles que vous jugez comme telles, car modifier le passé peut avoir des conséquences sur l'avenir...

Life Is Strange (Episode 1) (copie d'écran 10 sur Android)

Ce qui fait la particularité de Life Is Strange (Episode 1), c'est bien son implication de vos choix dans la suite des événements, que ce soit dans les actions sur le futur, ou que ce soit dans les réactions des personnages que vous rencontrerez, à plus ou moins long terme d'ailleurs. Par exemple, dans ce premier chapitre, vous aurez 4 grands choix principaux, dont vous trouverez le résumé en fin de jeu à la manière des Telltale, qui sont souvent des choix moraux comme dénoncer ou pas dénoncer, mais vous aurez également 12 choix bien plus mineurs qui n'ont que peu d'impact sur le scénario, mais qu'il vous faudra trouver au fil de vos rencontres et vos discussions avec les autres personnages.

Life Is Strange (Episode 1) est découpé en plusieurs scènes, dans différents environnements, que ce soit en extérieur ou dans les salles de classe, dortoirs ou la maison de Chloé. Les graphismes sont à chaque fois très fouillés et détaillés, avec un mélange entre finesse et esthétisme plus grossière, dans un ton très pastel et agréable. Le travail de recherche est assez important pour reproduire avec fidélité un environnement, certes très typé américain, mais qui risque de rappeler quelques souvenirs à chaque jouer, suivant les lieux. Le système de griffonnage des objets ou éléments avec lesquels interagir est plutôt pratique et novateur, permettant de bien visualiser les actions à opérer.

Life Is Strange (Episode 1) (copie d'écran 20 sur Android)

Si on excepte les quelques ralentissements du jeu, même sur appareil ayant à peine un an (notre iPad Pro 9.7), l'ensemble est assez bluffant et on se plait à fouiller ci et là, et regarder tout ce qui peut l'être, à parler aux divers personnages, même ceux qui n'ont que peu d'intérêt, et à trouver des détails assez surprenant que l'on retrouve ci et là dans la suite de Life Is Strange (Episode 1), comme par exemple le T-Shirt de Max qui fera écho dans la fin de l'épisode. D'ailleurs, ce jeu est surtout là pour fouiller et explorer, et comprendre ce qui se trame ici, ainsi que les interactions du temps, par le temps et avec le temps, bien moins un jeu où les puzzles ou énigmes prennent une place importante, même s'ils sont là. Ils ont malheureusement une place un peu sous évalué, mais ce titre reste tout de même un jeu d'aventure à l'accent narratif.

Ce jeu n'est donc pas un véritable point & click comme on a l'habitude de jouer, il ne faut donc pas le traiter comme tel... même si le système de contrôle de votre personnage s'en inspire grandement. En effet, dans Life Is Strange (Episode 1), il vous faudra appuyer sur l'écran de votre smartphone ou tablette Android afin que Max s'y déplace, et glisser vers la gauche, la droite, le haut ou le bas afin de modifier l'angle de vue. Régulièrement, la caméra refera un focus sur des points importants, des détails à ne pas louper, ou encore lorsque vous appuierez sur un élément afin d’interagir avec ce dernier... et cette-ré-orientation n'est pas toujours efficace, se mettant souvent devant le sujet à regarder, avec Max qui devient gênante. Il n'y a pas de difficulté majeure, ni de bug particulier, mais par moment un inconfort à manipuler le jeu, ce qui est parfois agaçant. En haut à droite de l'écran de votre mobile ou tablette Android, vous aurez par moment (sauf pendant les dialogues) accès à votre journal intime très typé adolescente dans sa façon d'écrire, ce qui est logique avec une héroïne de 18 ans, où vous pourrez retrouver les sentiments de Max. Un accès à son téléphone portable via des échanges SMS ou les réseaux sociaux permet également d'en apprendre un peu plus et de faire avancer l'histoire.

Life Is Strange (Episode 1) (copie d'écran 30 sur Android)

Mais ce qui a une véritable importance dans Life Is Strange (Episode 1), c'est bel et bien la manipulation du temps, le principal intérêt de ce jeu... Pour opérer cette action, il vous suffira d'appuyer sur le tourbillon en haut à gauche, et de rembobiner plus ou moins vite... et si vous le répétez trop souvent, Max n'appréciera pas forcément. Ce principe permet de réagir différemment dans certains situations, par exemple en apprenant une réponse à une question, ce qui ajoute un choix complémentaire dans un dialogue, ou encore en attrapant un objet qui restera dans vos mains lors de la remontée dans le temps. Certes, refaire des passages de dialogue peut par moment faire traîner l'action en longueur, et le principe de remontée dans le temps prend véritablement tout son intérêt à la fin de l'épisode dans un deuxième passage apocalyptique et cauchemardesque, mais cela reste plaisant. Vous serez ainsi armé pour véritablement choisir votre destin et celui de la ville de Arcadia Bay, faire face aux nombreux dangers, et en apprendre bien plus sur tous les personnages rencontrés lors de vos pérégrinations, surtout que si un choix ne vous plait pas, vous pourrez remonter dans le temps afin d'effectuer l'autre... et voir ce qui vous plait, ou vous déplaît le moins, dans cette moralité ou immoralité.

Il ne vous faudra pas bien plus de 3 heures pour arriver au terme de Life Is Strange (Episode 1), même moins si vous ne flânez pas ci et là, mais bien plus si vous parlez à tout le monde, explorez chaque décision, trouver tous les éléments à collectionner (que vous pourrez d'ailleurs faire après en rejouant à des brides de cet épisode)... ce qui est court, mais n'est qu'une introduction à une aventure bien plus colossale, dont les épisodes 2 et 3 sont déjà disponible via des achats intégrés séparés, ou via un season pass... et la suite de l'aventure mérite largement que vous continuiez à vous y plonger, les découvertes sont nombreuses, et le scénario extrêmement bien ficelé et plein de rebondissements !

Life Is Strange (Episode 1) (copie d'écran 40 sur Android)
Graphismes
9/10

Même si parfois ils subsistent quelques ralentissements (même sur appareils ayant à peine un an), et que certains plans sont moins fouillés et réussis avec quelques passages où le trait est un peu trop grossi, l'ensemble est de très haute et belle qualité (ce qui fera fondre la batterie de votre mobile ou tablette Android), différents environnements se laissant découvrir de façon très esthétique, pastelle et agréable.

Bande-son
9.5/10

L'un des très gros point fort de Life Is Strange (Episode 1) reste certainement sont ambiance folk très réussie, et sa sonorité très travaillée, très recherchée dans les bruitages et environnements dans lesquels vous vous plongerez. L'ensemble des dialogues sont doublés, en anglais, de façon impeccable, et intégralement sous-titrés en français.

Jouabilité
8.5/10

Malgré quelques défauts par moment de positionnement de caméra, ou des erreurs dans le pathfinding de Max qui se coincera dans des objets ou des personnes, l'ensemble se jouera aisément dans un esprit point & click, sans grosse innovation pour autant hormis ce pouvoir à activer en haut à gauche pour remonter le temps... La prise en main est ainsi simplifié et agréable tout au long de l'épisode.

Durée de vie
8/10

Comptez pas bien plus de 3 heures pour terminer le premier épisode, en flânant de temps à autre... ce qui est peu, mais qui reste une belle introduction pour les épisodes suivants ! Après, vous aurez possibilité de recommencer certains passages pour tout regarder... et surtout collectionner différents éléments, et découvrir les pendants du scénario avec d'autres choix parmi les 4 principaux et les 12 secondaires... Avant de continuer ?

Conclusion

Une très belle introduction à une magnifique aventure, qui pose les différents personnages et les bases de cette étrange vie... Life Is Strange (Episode 1) est une belle réussite qui ne souffre principalement que de ces quelques menus défauts dans les réactions de la caméra, ses ralentissements et le fait de puiser énormément sur la batterie de votre smartphone ou tablette Android. En éditant cette version tactile, Square Enix nous propose de nous plonger dans une des meilleure série vidéo-ludique, qui permet de se re-plonger dans ses années lycée, avec tout de même un esprit assez étrange qui berce cette petite ville aux allures tranquilles... et donne clairement envie de continuer les épisodes suivants !