Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
République, épisode 2 (Metamorphosis)
9/10

République, épisode 2 (Metamorphosis) sur Android

Éditeur : Camouflaj
Télécharger sur le Google Play Store
Gratuit
Bon plan disponible : Gratuit au lieu de 2.99 €

Test de République, épisode 2 (Metamorphosis)

Un jeu d'infiltration magnifique dans la peau d'un informaticien devant faire libérer la jeune Hope...

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Arrivé dans la Bibiiothèque pour le second épisode... enfin !

Camouflaj sortait le 19 décembre 2013 le premier épisode de République sur iPhone et iPad, puis en octobre 2014 sur mobile et tablette Android, un projet titanesque sous le giron de Ryan Payton, entre autre, producteur notamment de Metal Gear Solid 4 et directeur créatif de Halo 4, financé par une campagne Kickstarter réussie. Le jeu, pour un souci financier, a été découpé en 5 épisodes. Le premier nous permettait de découvrir Hope, notre héroïne craintive, angoissée et vulnérable, dissidente emprisonnée par une milice fasciste dans une sorte de prison. Le monde qui l'entoure est déchiré par la dictature, et une poignée de contestataire souhaite retourner cette république orwelienne à la Big Brother où vous êtes épié, filmé, enregistré à chaque instant. Dans ce test, nous nous consacrerons en grande partie au second épisode, intitulé Metamorphosis, disponible en achat intégré pour 4.49 €, ou à 3.49 € l'épisode en prenant le pack complet de la saison. Nous supposons donc que vous avez acheté le jeu, et acheté le second épisode.

Bien qu'il ne soit pas obligatoire de jouer au premier épisode, il est fortement conseillé de le faire pour apprendre les rudiments du jeu. Le tutoriel complet s'effectuera pendant les premiers instants de celui-ci, même si le gameplay se prends en main très rapidement. Avec un style de point & click, vous aurez deux vues possibles : en mode caméra, comme si le temps était stoppé, avec possibilité d'explorer les environs pour voir les différents indices sur les affiches, les emails, les messages téléphoniques, les journaux,... et surtout connaitre le positionnement des Pryzrak (les gardes) ! Avant de passer au mode vue classique où vous indiquez à Hope les endroits où se cacher, les actions à effectuer ou divers actions de chapardage dans les poches des gardiens. Le deuxième côté bénéfique de passer par le premier épisode sera d'avoir dès le départ quelques améliorations notables de piratage informatique installé sur votre système OMNI. Car oui, vous n'êtes pas Hope, vous êtes un informaticien ayant infiltré le réseau informatique et dirigeant cette frêle jeune fille, tout en faisant le nécessaire pour lui ouvrir le chemin et fermer les portes aux nez des gardes pour la protéger.

Vous recevez quelques SMS pour vous aider et vous guider dans votre quête vers la liberté

Avec une réalisation encore plus poussée que le premier épisode au niveau de la finesse et la diversité des décors tous plus somptueux les uns que les autres, République : Metamorphosis améliore l'expérience de jeu grâce à différents ajouts plutôt malins d'une carte 3D pour pouvoir positionner votre héroïne dans les dédales de votre fuite, mais surtout une difficulté qui a été accrue avec deux ajouts notables. Tout d'abord, certains gardes n'auront plus un chemin de promenade fixe pendant leur ronde, mais changeront aléatoirement de pièce ou de direction, sans vous prévenir. Il vous faut ainsi toujours être sur vos gardes ! Heureusement, parmi les améliorations potentiels de votre logiciel de piratage, vous pourrez acquérir la prévision des chemins de ronde ou la possibilité de faire un bruit ou autre chose pour éloigner ces gardes de votre parcours....

Mais là où le jeu devient plus corsé (modérément tout de même), c'est qu'il y a maintenant quatre mini-puzzles : auparavant, vous collectionniez les infos sur la République sans forcément les écouter. Là, vous aurez des questions pour libérer un accès, et les erreurs se payeront chères avec une alarme qui retentira, vous obligeant à bien écouter ou lire les informations ! Outre ceci, un petit jeu d'allumage de statue pourra vous plaire, un autre pour éteindre / allumer des faisceaux infrarouges multicolore pour faire passer Hope, et enfin un jeu de fabrication de passe partout dans une imprimante 3D dans les style du jeu Blueprint 3D, excellent jeu de FDG Entertainment dont République fait un simili de publicité avec la cassette du jeu à retrouver dans les poches d'un garde, ainsi que de nombreux autres titres de l'AppStore, ou du monde des jeux PC ! Bref, tout ceci apporte une qualité ludique qui séduira de nombreux joueurs, et empêchera surtout la lassitude des phases d'exploration brute légèrement répétitives du premier épisode, avec un minimum de réflexion, le tout dans un bon rythme global, entrecoupé par des cinématiques apportant leur lot de dramaturgie et de relance du scénario comme dans un excellent film d'espionnage.

Achetez des compétences pour votre système informatique...

Mais malheureusement, le jeu n'est pas parfait, et il faut out de même noter quelques défauts, parfois mineurs, parfois beaucoup moins. Le système de caméra, cœur du gameplay, sera source de maladresse chronique avec des passages hors caméra de l'héroïne, des changements de point de vue inopinés et inintéressants de la part de l'Intelligence Artificielle. Un point très pénible à force, surtout lors du passage avec les faisceaux de couleur... Plus léger, les freeze de la caméra, souvent voulu, parfois non sur appareil plus ancien, ralentissent beaucoup l'expérience de jeu. On aurait aimé des phases beaucoup plus rapide de transition, mais on s'habitue à force. Et enfin, même si ce défaut n'en ai pas forcément un, le jeu est tellement prenant qu'il en ai trop court... Alors certes si on reste sur ce rythme on aura avec les 5 épisodes une aventure d'une vingtaine d'heure, mais chaque épisode est vraiment court et se termine en 3 à 4 heures pas plus. Vous pouvez tout de même arpenter de nouveaux les couloirs de la prison pour trouver de nombreux bonus, mais on a tellement envie de connaitre la suite... Surtout que la fin de l'épisode 2 est tellement frustrante !

Bref, on attend avec impatience l'épisode 3 pour cet été : malgré tout, République nous comble par sa qualité de réalisation, son scénario captivant et une ambiance innovante pour un jeu sur mobile ou tablette Android. Vite, la suite...

Attrapée ! Le troisième épisode promet de beaux rebondissements !!!
Graphismes
10/10

On croirait jouer sur une console de jeu tellement les détails et la qualité visuelle est présente, même au niveau de la qualité des visages et des expressions. Une pure merveille, un réel plaisir des yeux, on ne s'en lasse pas.

Bande-son
9/10

Que ce soit avec la musique parfaitement intégrée à l'évolution de votre tentative de fuite et aux événements divers, les bruitages ou les dialogues (en anglais), on s'imprègne parfaitement dans l'ambiance, surtout avec un casque sur les oreilles pour en profiter encore plus !

Jouabilité
8.5/10

Parfois gênant lorsque la caméra ne se cale pas comme il faut ou que l'action se situe dans l'angle mort, le système de simili point & click en passage de caméra en caméra et de la gestion de deux types de vues ralentit légèrement l'action, mais permet une expérience de jeu des plus intéressante dans ce survival à l'héroïne angoissée et vulnérable...

Durée de vie
7/10

Comptez environ 3 à 4 heures pour terminer l'épisode 2, un peu plus long en terme de durée de vie que le premier épisode. Pas énorme, tellement on apprécie le jeu, mais vous pourrez y retourner pour récupérer de nouveaux bonus dans les poches des Pryzrak, disséminés à droite à gauche ou revivre cette aventure avant le troisième épisode qui sortira d'ici cet été... On a hâte !

Conclusion

Parfaitement lancé par un premier épisode qui nous avait mis l'eau à la bouche, Metamorphosis apporte pas mal de nouveautés et d'améliorations dans ce jeu aux 5 épisodes. Camouflaj arrive à nous tenir en haleine de bout en bout, même si cet épisode se termine un peu en queue de poisson.
République est à posséder, mais il ne faut pas se cantonner à un ou l'autre épisode, la globalité est scénarisé pour vous faire aimer Hope, et la suivre de bout en bout. Un jeu comme on aimerait en voir plus souvent qui arrive à nous surprendre régulièrement et nous faire réfléchir sur les dérives de notre société moderne...