Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Monster Hunter Stories
8.5/10

Monster Hunter Stories sur Android

Éditeur : Capcom
Télécharger sur le Google Play Store
21.99 €
Après cinq années d’existence, l’équipe de KickMyGeek.com (composée de bénévoles) a décidé de réduire la rédaction de tests, actus et bons plans sur le site. Toutes les explications sont disponibles sur la lettre ouverte d’Olivier à l’ensemble des lecteurs.

Test de Monster Hunter Stories

Monster PokeHunter Storimon !

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Monster Hunter Stories (copie d'écran 1 sur Android)

La série Monster Hunter est autant adorée par les fans que décriée par les joueurs allergiques à sa difficulté notoire et sa complexe intégration dès lors où on ne connait pas son univers. Le parfait exemple reste le seul jeu de la licence disponible sur iPhone et iPad, en l'occurrence Monster Hunter Freedom Unite for iOS, un titre complet, profond, exigeant, difficile mais gratifiant. Même si ce dernier a trouvé son public, il est clair que Capcom avait fait un portage osé sur appareil tactile, repoussé par les joueurs sur console, et un brin complexe pour le reste du public. Revoir un titre de la licence franchir le swipe de l'écran tactile était ainsi assez étrange de la part de l'éditeur japonais, et pourtant, c'est avec un grand plaisir que nous pouvons retrouver Monster Hunter Stories enfin disponible sur son appareil préféré. Il est temps de partir en chasse... et les attraper tous, comme dirait une autre licence.

Cette allusion à Pokémon n'est pas si anodine que cela. Vous allez me dire, quel rapport il peut y avoir entre un jeu de chasse au monstre et un jeu de collecte / combat de créatures... A priori pas grand chose. Et c'est justement là que Monster Hunter Stories a réussi son pari lors de son arrivée sur Nintendo 3DS en 2016 au Japon, puis l'année suivante dans le reste du monde. Même si cet opus a été largement décrié pour ses graphismes assez peu aboutis, et pas toujours très esthétiques sur cette console portable, l'idée derrière le jeu était franchement intéressante : simplifier le gameplay d'un Monster Hunter, tout en conservant son esprit, afin de s'ouvrir à un public plus jeune ou moins volontaire dans le fait de se plonger dans une approche très poussée et fastidieuse d'un RPG de ce type, au combien il serait gratifiant une fois cette difficulté franchie.

Monster Hunter Stories (copie d'écran 4 sur Android)

C'est donc dans une version complètement remasterisée que le jeu est arrivé à la fin 2017 au japon sur appareils tactiles, avant de franchir le pas dans le reste du monde à la fin septembre de cette année. Et très franchement, le rafraichissement graphique est de toute beauté. Monster Hunter Stories est bien plus dessin animé dans son esprit par rapport à ce qui existe dans la franchise, mais ce n'est absolument pas pour déplaire, bien au contraire, cela procure à ce jeu un relent de jeunesse intéressant, donnant aux plus jeunes envie de s'y plonger, permettant aux néophytes de se laisser séduire par un jeu bien plus convivial que ce que pourrait s'imaginer la majorité des joueurs. Car oui, il ne faut absolument pas vous attendre à un véritable opus de la franchise à la manière de Monster Hunter World sur consoles, mais bien plus à une ré-adaptation de cette dernière pour un public plus large.

Foncièrement, Monster Hunter Stories est bien plus un J-RPG à jouer en solo avec la nécessité de se lier d'amitié avec les monstres peuplant ces terres, que de les écorcher pour en faire des vêtements, armes, objets, etc. Ne vous y méprenez pas, vous aurez toujours la possibilité, et la nécessité, de devoir faire la seconde, mais cela reste de façon bien plus indirecte, le jeu s'axant beaucoup moins sur ce volet que le reste de la franchise. En tout cas, vous pourrez vous rendre compte assez rapidement que le jeu propose véritablement son meilleur en terme de graphismes, animations et maniabilité sur mobile et tablette Android, au contraire de la version Nintendo 3DS, même si, il faut aussi l'avouer, on perd dans ce portage la compatibilité avec les Amiibo, la jouabilité à la manette (cette version n'est pas compatible) et les évènements spéciaux comme la possibilité de trouver Epona (cheval de Link).

Monster Hunter Stories (copie d'écran 8 sur Android)

Malgré ces quelques retraits pour s'adapter au support tactile, sachez que Monster Hunter Stories propose tout de même l'intégralité de l'aventure, qui vous demandera environ une petite cinquantaine d'heures. Mais ce n'est que pour le scénario principal, car vous pourrez continuer vos pérégrinations dans ce monde dans divers donjons, la recherche de poogie ou encore la complétion de votre Monsterpedia (encyclopédie de monstres) ajoutant ainsi une bonne vingtaine d'heures. Voir plus. C'est donc un jeu assez vaste et visuellement riche qui vous attend ici, qui vous en donne réellement pour votre argent, vous ne pourrez pas dire que vous allez finir le jeu en une ou deux heures, loin de là... Un jeu pour les chasseurs tenaces mixant donc l'esprit Pokémon (en simplifié) et Monster Hunter (en simplifié aussi).

Vous y incarnez donc un jeune personnage vivant dans un village où les habitants vivent en symbiose avec les monstres, qu'ils appellent Monsties, à l'aide d'artefacts spéciaux appelés Pierres d'Amitié. Les prémisses restent très classiques, vous atteignez tout juste l'âge où vous pouvez vous associer à votre propre Monstie et devenir un Rider. Mais, comme dans la plupart des jeux de ce type, un événement malheureux vient frapper le village, avec une sorte de brouillard sombre et mystique rendant les monstres agressifs et très dangereux. Heureusement, Monster Hunter Stories vous guidera pour vous faire sortir de cette situation, et, une année plus tard, vous guidera dans les terres de ce vaste monde pour tenter de mettre un terme à cette affliction magique.

Monster Hunter Stories (copie d'écran 12 sur Android)

L'avantage avec Monster Hunter Stories, c'est que vous serez bien guidé, et vous n'aurez pas l'impression de vous perdre, ne sachant pas trop quoi faire et où aller. Vous aurez ainsi une quête principale qui évoluera par différents passages obligés, mais aussi diverses sous-quêtes qui vous obligeront à aller chercher quelque chose, à tuer un monstre, ou encore à chasser pour récupérer un objet du monstre chassé. Toutes ces étapes donnent à ce jeu un rythme étonnamment rapide, qui tranche assez avec les opus de la série. On ressent grandement l'inspiration Pokémon dans ce principe, tout en y associant un esprit plus incisif de la série Monster Hunter, édulcoré grâce à des graphismes plus colorés et un style très porté sur une ambiance de dessin animé qui plaira sans nul doute aux plus jeunes, mais également aux adultes, ne vous y détrompez pas.

En terme de combat, la volonté de Capcom a été clairement de simplifier son approche, s'appuyant grandement sur un principe très simpliste de papier / pierre / ciseau, influant sur les dégâts que vous infligez et subissez suivant ce que vous choisissez et ce que votre monstre en face effectuera comme attaque. Vous aurez bien entendu quelques variantes avec des soutiens et tout un apprentissage de lecture des attaques du monstre adverse pour utiliser le bon enchainement, mais il faut avouer que ce système de combat créé pour Monster Hunter Stories reste assez aléatoire et pas toujours facile à lire au fil de votre avancée dans le jeu, apportant une sorte de frustration. Le hasard est ainsi bien trop présent pour donner le sentiment de véritablement être maitre de son aventure et de ses actions. Le côté stratégique est ainsi bien trop dénaturé, ce qui risque de déplaire à certains joueurs, surtout qu'il y aura beaucoup de combats à effectuer.

Monster Hunter Stories (copie d'écran 16 sur Android)

Dans Monster Hunter Stories, vous aurez également tout une facette d'élevage de Monsties, qui est assez bien maitrisé dans l'ensemble. Vous pourrez par exemple fusionner vos monstres en choisissant les gènes que vous souhaitez transmettre afin de créer des monstres uniques. C'est un aspect assez intéressant, permettant à chaque joueur de proprement s'approprier le jeu en créant une race à son image, bien que ce ne soit pas non plus essentiel à votre réussite dans ce jeu. Malgré tout, et même si l'ensemble a été assez simplifié, il vous faudra un peu de temps avant de complètement maitriser ce titre, non pas du fait d'une ergonomie tactile délicate, bien au contraire. Ce portage sur smartphone et tablette Android se prend en main de façon assez intuitive, répondant bien sur toute taille d'écran, malgré certaines aspects un peu plus cossus dans les boutons, inhérent cependant au jeu de type RPG comme celui-ci, de toute façon.

Reste un aspect important de ce portage de Monster Hunter Stories : la tarif. On en parle rarement dans nos tests, mais il s'avère que ce portage du jeu Nintendo 3DS est grandement premium, à un tarif de 21.99 Euros à son lancement. C'est très important, même si pas plus qu'un FINAL FANTASY IX, avec une durée de vie assez équivalente. Mais, sur la console portable de Nintendo, le jeu qui nous intéresse aujourd'hui est vendu en prix public aux alentours de la quarantaine d'euro, ce qui ne choque personne, alors que le portage sur iPhone et iPad est énormément plus abouti, surtout graphiquement, sans aucun achat intégré... Heureusement, une version gratuite est disponible Monster Hunter Stories: The Adventure Begins permettant d'essayer le début, puis de passer à la version premium sans perdre sa sauvegarde. Et vous aurez une aventure digne de ce nom, un jeu complet et vaste, tout en étant accessible... Il n'y a donc pas à hésiter, partez en chasse.

Monster Hunter Stories (copie d'écran 20 sur Android)
Conclusion

Avec un aspect simplifié par rapport à l'ensemble des titres de la franchise Monster Hunter, sans pour autant en dénaturer le sens, mais en y apportant un style plus dessin animé, plus avenant pour les néophytes et une philosophie très typée Pokémon, ce portage de Monster Hunter Stories sur mobile et tablette Android est d'une très grande qualité. Cette aventure rythmée vous tiendra en haleine de très nombreuses heures, et même si le système de combat s'appuie un peu trop sur le hasard, bien moins sur la stratégie, ce jeu créé par Capcom vaut largement le tarif demandé, vous n'aurez pas de regret à y jouer. Un titre premium comme on les aime, complet et qui vous donne envie d'avancer, de jouer sans cesse. Et pour ceux qui ne seraient pas convaincus, une version de démonstration sous le nom de Monster Hunter Stories: The Adventure Begins est disponible pour vous donner envie de partir en chasse aux monstres !