Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Eggggg - The Platform Puker
8/10

Eggggg - The Platform Puker sur iOS (iPhone / iPad / Apple TV)

Développeur : Hyper Games
Télécharger sur l'iTunes AppStore
5.49 €

Test de Eggggg - The Platform Puker

Auto-runner (presque) egggggcelent !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad / Apple TV) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Une fuite pour éviter de se faire manger par une poule géante

Le monde des jeux vidéos a cette particularité de faire ressortir les idées les plus saugrenues des cerveaux fertiles des développeurs, parfois de façon complètement barré et presque irréaliste, tellement on pourrait se dire qu'on ne puisse pas faire de jeu avec... Le nouvel exemple en date est bien ce jeu, créé par le studio Hyper Games, avec pour idée principale de jouer avec le vomi d'un enfant, et d'en faire une sorte d'arme, ou tout du moins d'aptitude bénéfique pour se mouvoir dans un univers ressemblant de loin à un rêve très étrange... Oui, du vomi ! C'est l'idée principale de Eggggg, un titre où vous incarnez un petit garçon tombant dans une sorte d’œuf géant, se faisant poursuivre par une poule géante, et utilisant ce qu'il a ingéré dans l’œuf, qui devait être indigeste semble t'il, pour se projeter, s'accrocher, avancer, etc... et même se baigner dedans ! Oui, le dégoût n'est pas loin, mais voyons ce qui peut se tramer derrière.

Le principe général de Eggggg reste plutôt classique pour un auto-runner, un peu dans le style d'un Rayman Adventures où vous devez sauter, récolter des pièces, éliminer des ennemis, jouer avec les parois et les mécanismes afin d'avancer à travers divers obstacles afin d'atteindre l'arrivée le plus rapidement possible, sans oublier de réussir quelques objectifs secondaires. Seulement, c'est la présentation graphiquement réalisé par l'illustrateur espagnol Brosmind dans un style très dessin-animé à la Adventure Time, mélangé avec un musique aux faux airs de Oggy et les cafards, et au système de jeu presque repoussant d'utilisation du vomi, qui donne un certain caractère et une grosse différence avec le jeu cité. On a l'impression de tomber dans un mauvais rêve, et que l'utilisation des reflux gastriques qui vont au fil de votre avancée joncher les murs et le sol ajoutent encre un peu plus d'esprit très décalé, irréaliste, et assez débile, permettant de justifier complètement le choix des développeurs, et de donner une âme dégoûtante et pleine de force au jeu, donnant envie de découvrir comment le gameplay peut fonctionner.

Vous avez atteint l'arrivée !

Pour se mouvoir dans les 20 niveaux composant le jeu, répartis dans 4 mondes se terminant par un affrontement contre une sorte de boss, vous devrez changer régulièrement le sens de déplacement de votre personnage. Pour ce faire, il vous suffira d'appuyer sur le côté gauche ou droit de l'écran de votre iPhone ou iPad, de façon assez réactive, puis d'appuyer sur le même côté que le déplacement afin de faire sauter votre protégé gastriquement instable, en laissant votre doigt appuyé pour projeter plus de vomi, et ainsi le propulser plus loin. Il faudra parfois remplir des creux de vomi pour remonter à la surface, parfois vous accrocher aux éléments mouvants ou au plafond pour éviter les lames tranchantes, ou même vomir sur des blocs pour les faire grossir ou se déplacer... Bref, Eggggg propose divers défis, qui arrivent à se renouveler pour ne pas s'ennuyer, en ajoutant régulièrement des éléments, ce qui de surcroît fera augmenter la difficulté assez bien dosée et progressive. Les contrôles sont assez réactifs, mais lorsque la difficulté augmente, vous risquez de vous emmêlez les pinceaux, alors qu'un système plus classique avec deux flèches et un bouton aurait été plus maniable... Espérons que les développeurs ajoutent ceci dans les options dans une future mise à jour ?

Dans les 20 niveaux de Eggggg, vous aurez la possibilité de récolter des sortes de pièces, des œufs dorés plus difficile parfois à atteindre, trouver des passages secrets, et courir contre le temps... Cela vous permettra d'obtenir les 3 étoiles à chaque fois, et de tenter de battre vos amis au niveau du temps de parcours. Bref, de quoi bien s'amuser malgré l'esprit vomitif délirant, et ça, c'était pas gagné d'avance... C'est fou, mais on a aimé, parce que c'est fou !

Récoltez les trois étoiles dans les niveaux !
Graphismes
8/10

Les graphismes ont été réalisés par l'illustrateur espagnol Brosmind, avec un aspect très enfantin, une esthétique rigolote, bonhommique, et quelque peu dégoûtante avec ces vagues de vomis qui giclent de partout... Mais les différents mondes proposés dans les 20 niveaux permettent une bonne diversification visuelle.

Bande-son
8/10

Une musique délirante, qui n'est pas sans rappeler dans l'esprit celle du dessin animé Oggy et les cafards, bien secondée par des bruitages vomitifs, donc tellement débiles et complètement dans le propos et l'ambiance phonique du jeu...

Jouabilité
7/10

L'interface est assez simple, avec un appui à gauche ou à droite de l'écran de votre iPhone ou iPad pour diriger votre personnage dans la direction escompté, sachant qu'il s'y avancera automatiquement, et un nouvel appui dans la direction de déplacement permettra de le faire sauter, et jeter son projectile vomitif, s'accrocher aux parois,... Seulement, lorsque l'action est intense, ce système de contrôle n'est pas adapté, et il aurez été de bon ton d'avoir le choix avec un système de flèche + bouton... On s'habitue à force tout de même.

Durée de vie
8/10

Vous aurez 20 niveaux dans Eggggg, ce qui peut paraître peu en soit, mais grâce à une difficulté progressive bien dosée, ces derniers se révéleront de plus en plus ardus. La modification des spécificités de vos " pouvoirs " permettront également de diversifier l'ensemble, et l'envie de battre le temps record, ou d'obtenir les trois étoiles à chaque niveau, prolongera la durée de vie très honorable.

Conclusion

On dit souvent aux enfants de ne pas jouer avec la nourriture... Eggggg pousse le côté dégoûtant et inconvenant encore plus loin, avec ce jeu de plateforme où le vomi est votre meilleure arme ! Malgré cela, ou même grâce à cela, ce jeu de plateforme à l'esprit auto-runner créé par Hyper Games se trouve plaisant et innovant, une fois passé les premières appréhensions. Pas sûr que le jeu plaise à tout le monde, mais les enfants risquent de bien rigoler avec celui ci, qui s'avère vraiment pas loin d'être egggggcelent !