Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Pigeon Wings
5/10

Pigeon Wings sur iOS (iPhone / iPad / Apple TV)

Développeur : Ignacio Schiefelbein
Télécharger sur l'iTunes AppStore
2.29 €
Bon plan disponible : 2.29 € au lieu de 3.49 €

Test de Pigeon Wings

Vole, pigeon vole... avant de se crasher...

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad / Apple TV) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Pigeon Wings (copie d'écran 1 sur iPhone / iPad / Apple TV)

Attention, le point de départ de ce jeu est assez frivole et complètement barré, ce qui est souvent le prémisse d'un gameplay plutôt intéressant, surtout dans les mains d'un développeur indépendant, comme ici avec Ignacio Schiefelbein, mais parfois, l'idée ne va pas au bout, et le plaisir peut vote retomber. Imaginez un être maléfique souhaitant détruire la ville d'East Megalopolis, et le général en personne venant vous chercher, vous, le pilote XO-9999, un... pigeon ! Oui, un pigeon... Pigeon Wings va vous demander de contrôler ce pigeon, à bord d'un avion (étrange, non ?) et démontrer que vous êtes le plus valeureux volatile, que vous êtes le plus rapide, et que vous pourrez détruire la menace !

Pour tout vous dire, au tout départ, je m'attendais à un jeu de shoot, avec accélération, etc... Seulement, dès les premiers niveaux, on se rend compte que Pigeon Wings n'est pas exactement ce à quoi on pouvait s'attendre. En effet, le jeu est découpé en 50 niveaux, disséminés dans 5 mondes différents, avec leurs propres identités visuelles, même si cette dernière est assez succincte en terme d'évolution et surtout d'impact sur le gameplay. Vous incarnez donc un pigeon que vous devrez guider dans des environnements en pixel-art pas forcément du bel effet, trop polie pour être rétro, pas assez pour être moderne. Il vous faudra terminé chaque niveau en première position d'une horde de 10 pigeons en tout, dans des niveaux très courts, entre 10 et 20 secondes maximum, sachant que le dernier niveau d'un monde sera le théâtre d'un affrontement avec un boss... en véritable shooter, enfin ! Mais c'est malheureusement trop mal exploité, avec un shooter sans précision basé encore une fois sur l'esquive et le positionnement uniquement...

Pigeon Wings (copie d'écran 4 sur iPhone / iPad / Apple TV)

Vous n'aurez pas grand chose à effectuer pour avancer dans Pigeon Wings : vous aurez un bouton en bas à gauche de l'écran de votre iPhone ou iPad pour activer le moteur de votre aéronef et de son pilote volatile, puis quelques niveaux plus tard un bouton à droite de ce même écran afin d'activer un boost en laissant appuyé, mais servant aussi de bouton de tir dans les combats de boss. Et là, vous allez me demander comment gérer la hauteur ou le positionnement de votre équipage ? Et bien obligatoirement, et c'est dommageable, avec le système gyroscopique de votre appareil tactile, en basculant légèrement vers l'arrière pour monter, vers l'avant pour descendre. Malheureusement, car le jeu ne propose pas du tout de système palliatif pour ceux qui, comme moi, n'apprécie que moyennement ce genre de contrôle, et qui préfère un joystick virtuel ou des boutons, même moches... Bref, vous serez vite obligé de prendre le pas, avec tout de même un système d'auto-calibration à chaque démarrage de niveau, bien que l'ensemble réagisse parfois de façon inégale et exagérée. La précision est vraiment trop délicate pour être amusante, et l'ensemble en devient ainsi très vite frustrant !

Du fait d'un choix unique de contrôle, de niveaux très courts sans intérêts, répétitifs et frustrants, et d'un ensemble qui ne casse pas trois pattes à un pigeon, Pigeon Wings n'est pas un jeu qui restera longtemps sur votre iPhone ou iPad. D'ailleurs, il manque cruellement un mode sans fin, ou encore un mode multijoueur en ligne, pour pouvoir éventuellement s'amuser... mais là, la frustration et l'énervement prendront trop vite le pas sur le plaisir de jouer.

Pigeon Wings (copie d'écran 8 sur iPhone / iPad / Apple TV)
Graphismes
6/10

Très sobre, mais sans grande personnalité, exploitant assez mal l'esprit déluré que le jeu essaye de délivrer, en affichant une carte trop fouillis, des niveaux trop cubiques malgré un faux air de pixel-art. Il manque une aura plus divertissante et une intégration sur l'écran des iPhone ou iPad plus efficace pour véritablement séduire.

Bande-son
5.5/10

La musique est lancinante et fatigante, et bien trop agressive pour un jeu de ce type, donnant presque la sensation d'ajouter de la frustration à celle découlant des résultats pas toujours très simples à obtenir pour terminer les niveaux, sans de bons bruitages non plus. Mais bon, le tout se laisse écouter.

Jouabilité
5/10

Au départ un bouton en bas à gauche de l'écran pour mettre les gaz, puis le booster en bas à droite, servant également de tir lors des batailles contre les boss... et une gestion de la hauteur au système gyroscopique avec un auto-calibrage au début d'un niveau, mais qui devient très vite pénible et rageante, trop délicate à manœuvrer, et aucune commande en mode tactile de disponible pour ceux, comme moi, qui n'aime pas les jeux avec ce système gyroscopique !

Durée de vie
5/10

Vous aurez 50 niveaux répartis dans 5 environnements, avec un gameplay très court, et une difficulté progressive, mais un système quelque peu pénible à force ne donnant pas forcément envie de continuer à progresser. L'ensemble est très répétitif et n'arrive pas à se révolutionner ou apporter quelque chose de nouveau, devenant bien trop vite ennuyant et frustrant...

Conclusion

Sans être innovant, sans être agréable à jouer et sans être divertissant, Pigeon Wings n'arrive pas à proposer assez d'intérêt et de simplicité de jeu pour devenir agréable sur le long terme. Par ailleurs, même si vous pourriez vous amuser avec cette création du développeur indépendant Ignacio Schiefelbein, il manque un peu de profondeur avec un mode sans fin ou un mode multijoueur contre des pigeons du monde entier, ce qui pourrait éventuellement donner plus de corps à ce pigeon qui meurt en plein vol.