Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Bendy and the Ink Machine
9/10

Bendy and the Ink Machine sur iOS (iPhone / iPad)

Développeur : Joey Drew Studios
Télécharger sur l'iTunes AppStore
7.99 €

Test de Bendy and the Ink Machine

L'encre va couler... et glacer le sang !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Bendy and the Ink Machine (copie d'écran 1 sur iPhone / iPad)

Dans les années 30, les dessins animés ressemblaient étaient en noir et blanc, à la manière des tous premiers Mickey Mouse, avec un aspect granuleux et des musiques d'orchestres. Dans ces années là, Joey Drew Studios créa un dessin animé un peu plus étrange que la souris nommé précédemment, bien plus maléfique et antipathique avec pour star Bendy et consorts. Bon, ce studio n'a pas existé réellement, et c'est d'ailleurs le nom de celui qui a développé le jeu qui va nous faire plonger dans l'horreur aujourd'hui, qui va vous faire un sang d'encre ! Préparez vous à passer cinq chapitres dans Bendy and the Ink Machine un jeu mêlant exploration, survie, réflexion, horreur et esprit FPS dans sa construction ou manipulation. Vous avez le coeur bien accroché ?

Dans ce jeu, il y a bien des points communs avec Bioshock. Tout d'abord, la tension qui y coule, l'oppression palpable à chaque instant, les frayeurs qui vont vous faire sursauter au détour d'un passage, les lieux que vous devez arpenter extrêmement vastes (ce qui est étrange pour un simple studio de cartoon), les enregistrements audios que vous trouverez un peu partout, et le style de gameplay. En effet, dans Bendy and the Ink Machine, vous avancerez à la manière d'un FPS, en vue à la première personne, devant trouver différents éléments pour débloquer des passages, réussissant des quêtes, mais surtout affrontant divers créatures formées d'encre noire. Bien entendu, vous aurez également le droit à quelques combats contre des boss parfois coriaces.

Bendy and the Ink Machine (copie d'écran 8 sur iPhone / iPad)

Malgré tout, Bendy and the Ink Machine arrive à se démarquer grâce à une réalisation très atypique et un scénario qui arrive à surprendre plus d'une fois. On pourra regretter que le jeu ne soit disponible qu'en anglais sur iPhone et iPad, ce qui n'est pas toujours simple lorsque certains indices sont disséminés insidieusement dans des graffitis, notes ou enregistrements. C'est d'ailleurs assez étonnant que le jeu ne soit pas jouable en français alors que la traduction existe dans la version sur Nintendo Switch par exemple. Il faut espérer qu'elle viendra dans une prochaine mise à jour ? D'ailleurs, chose notable, il y a également quelques différences au niveau des visuels moins lisses, moins détaillés par moment sur cette version tactile, mais l'ensemble est toujours là, le jeu est complet.

Sans vouloir spoiler, pour vous laisser découvrir les arcanes de ce jeu diabolique, vous comprendrez après quelques minutes d'investigations que le patron du studio dans lequel vous aviez travaillé jadis a créé une machine d'encre géante capable de donner vie à des abominations cartoonesques... en tout cas, c'est ce que le jeu vous fait croire, mais pas sûr que ce soit la véritable vérité ? C'est à vous de le découvrir en vous lançant à la recherche d'une sorte de créature maléfique qui n'aura de cesse que de vous bloquer, vous empêcher d'avancer. Pour réussir à vous échapper, vous devrez à plusieurs moments résoudre diverses énigmes, la plupart du temps assez simples. La difficulté de Bendy and the Ink Machine reste plutôt mesurée, vous devrez dans la majorité des situations trouver des objets, allez à un endroit, activer des leviers, etc.

Bendy and the Ink Machine (copie d'écran 16 sur iPhone / iPad)

Pour avancer dans les différents couloirs sombres, dans ces graphismes aux teintes ocres et aux encres noires sanguinolentes, vous aurez un système à double joystick assez classique dans les jeux de type FPS. Sur la gauche de l'écran de votre iPhone ou iPad, vous pourrez déplacer votre personnage, sur la droite vous orienterez la caméra pour changer votre vision. En bas, vous aurez un bouton de saut (la chaussure), un d'action / interaction (la main) à utiliser lorsque le cercle au centre de l'écran pointe un objet qui se met en sur-brillance, et un bouton de combat (une explosion) lorsque vous aurez une hache, une clé anglaise ou un autre objet dans les mains. Les contrôles de Bendy and the Ink Machine répondent bien, il n'y aura qu'à regretter par moment l'activation des boutons lorsque vous changez la caméra, mais cela reste accessoire heureusement.

Vous devrez compter environ 4 heures, 5 tout au plus, pour arriver au terme de l'aventure et découvrir une fin... étrange... qui est une fin ? En tout cas, vous passerez un très bon moment dans Bendy and the Ink Machine si vous aimez vous faire peur, surtout que vous pourrez rejouer à l'aventure afin de trouver toutes les soupes par exemple, mais surtout mieux comprendre certaines parties du scénario qui ne dévoileront leurs secrets que dans un second passage, vous ne pourrez pas les comprendre au départ. Voilà donc un très bon portage sur iPhone et iPad d'un jeu d'horreur à la première personne faisant penser à Jeu d'horreur Lazaretto en moins psychologique et moins déjanté... quoique. A vous de voir si vous aurez assez de courage pour dévoiler les secrets de la machine à encre, jouant à ce jeu dans un endroit sombre avec un casque sur les oreilles pour encore plus de pression... faites couler l'encre !

Bendy and the Ink Machine (copie d'écran 24 sur iPhone / iPad)
Conclusion

Grâce à une ambiance qui arrive à prendre aux tripes, un scénario qui se décante au fil de votre avancée, proposant de nombreux rebondissements et évènements que l'on ne voit pas venir au départ, Bendy and the Ink Machine est une excellente aventure mélangeant horreur, survie et puzzles. Avec un esprit assez proche par certains aspects de l'excellent Bioshock tout ayant sa propre personnalité avec un esprit cartoon des années 30, des sonorités flippantes et des personnages hauts en couleurs (mais en noir et... sépia), ce jeu créé par le studio Joey Drew Studios saura satisfaire bon nombre de joueurs. Dommage que celui-ci ne soit disponible qu'en anglais et que certains boutons ne sont pas positionnés de façon optimale, mais on passera facilement sur ceci pour se faire peur en faisant couler (et glacer) l'encre dans nos veines...