Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Til Morning's Light
8.5/10

Til Morning's Light sur iOS (iPhone / iPad)

Éditeur : Amazon Game Studios      Développeur : WayForward
Télécharger sur l'iTunes AppStore
4.49 €

Test de Til Morning's Light

Sortez de la maison hantée avant l'aube... pour rester vivante !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Déplacez des objets pour ouvrir certaines portes

Après nous avoir fait parcourir un asile dans Lots Within en avril dernier, Amazon Game Studios revient avec un nouveau jeu à l'esprit survival horror, développé par WayForward à qui l'on doit le portage de DuckTales: Remastered. Seulement, dans Til Morning's Light, le style et l'esprit seront complètement différents, avec un bon mélange entre Luigi's Mansion ou Resident Evil par certains côtés, mixant avec un jeu d'aventure et d'énigmes et quelques combats en QTE, dans une maison hantée...

Vous incarnez la jeune Erica, une adolescente frêle et insouciante qui souhaite retrouver sa jeune amie disparue, semble t'il dans une grande bâtisse abandonnée, aidée par deux amies un peu pimbêche qui ne souhaitent que jouer un tour à la jeune fille. Ces dernières vous enfermeront dans cette maison lugubre, avec pour seule arme une lampe de poche et votre courage... Et pour survivre aux maléfices de la maison, vous devrez réussir à en ressortir avant le lendemain matin, sinon, vous vous transformerez en fantôme comme bon nombre de personnage que vous rencontrerez dans Til Morning's Light, une aventure stylisée en dessin animé d'épouvante, mais qui ne fait pas peur, un peu à la manière d'un Casper ou d'un Scoobi-Doo.

Trouverez vous les 20 esprits cachés dans la maison ?

Un peu à la manière du tout premier Resident Evil, vous voilà arrivé dans un manoir lugubre, dans un hall d'entrée débouchant sur... 4 portes fermées. Le maître des lieux, que vous ne croiserez qu'à la fin pour un dernier combat, vous enfermera, et placera face à vous une sorte de créature verdâtre volante, qu'il vous faudra éliminer dans un combat avec des QTE, permettant ainsi d'apprendre à vous servir de l'interface. Si au départ vous devrez appuyer sur le cercle au bon moment, plus vous avancerez dans l'aventure et plus les actions se diversifieront et se mélangeront. Til Morning's Light propose donc une certaine diversité pour éviter la grande lassitude d'un Tempo, par exemple. Entre glissés sur les flèches jaunes, appuis sur les ronds verts, appuis sur les chronomètres oranges, appuis sur les cercles bleus, les cercles violets,... un panel qui se mélangera avec de plus en plus d'éléments en même temps sur votre écran, sans pour autant forcer la difficulté de façon superficielle !

Plus vous avancerez, plus vous récolterez de clés pour ouvrir une porte verrouillée, plus vous récolterez de pièces, d'objets divers et d'entrées dans votre journal. Ceci vous permettra d'avancer dans les pièces de ce très grand manoir lugubre, et de rencontrer les 5 maîtres de ces lieux (Victor, Constance, le mécanicien, Isobel et Crowes), qui proposeront à chaque fois un combat épique et tendu, où vous devrez, en plus de vous battre contre les multiples créatures, réussir à résoudre un enchaînement d'actions afin de débloquer des éléments divers. L'aventure promet ainsi de nombreux rebondissements et quelques moments sympathiques, épiques et intenses. Heureusement, vous aurez avec vous une carte des lieux qui se complétera au fil de vos découvertes ou des portes impossibles à ouvrir afin de pouvoir retrouver facilement votre chemin si vous devez faire marche arrière. Vous pourrez même y afficher l'emplacement des armes (une fois découvert), ou des secrets par exemple. La carte sera donc souvent utile !

Vous étiez attendu...

Là où bon nombre de jeu de ce genre propose d'apporter avec vous plusieurs armes, Til Morning's Light ne vous laisse la possibilité que d'une. Entre un couteau, une hache, une masse, une pelle, une épée,... et une toute dernière à débloquer dans une quête secondaire, dès que vous en prendrez une, vous devrez poser l'autre. Ceci a une importance, car vous aurez besoin parfois d'une en particulière pour ouvrir une porte ou un passage secret, d'où l'importance de savoir où elles se trouvent et où vous les avez laissé grâce à la carte des 4 étages et du sous sol de ces lieux si intrigants... Vous devrez donc régulièrement faire quelques allez / retour, retrouver votre chemin, déplacer des blocs, utiliser des manettes, trouver des objets, les utiliser au bon endroit afin de résoudre diverses énigmes pour ouvrir un peu plus le chemin. Il n'y a rien de difficile dans l'ensemble, surtout que les indices seront souvent assez clairs. Mais si par hasard vous n'y arrivez pas, vous pourrez payer pour la solution d'une énigme en dépensant quelques pièces que vous récoltez de façon généreuse.

En sommes, Til Morning's Light pourrait caricaturalement ressembler à un Resident Evil au rabais, pour un plus jeune public, mais il arrive tout de même à vous absorber et vous donner envie de voir plus loin. Rien ne fait peur, mais le scénario reste attrayant (où est Angie ?) jusqu'au bout. La gestion de votre santé, des énigmes, des combats et le fait d'arpenter ce manoir en rencontrant divers fantômes assez sympathique séduira bon nombre de joueurs, même s'il ne faut pas s'attendre à un jeu complexe, mais de quoi se divertir entre 6 et 10 heures suivant votre habitude. Parviendrez vous à ressortir ? Parviendrez vous à récolter les 20 esprits pour obtenir l'arme ultime ?

Ressortez de la maison hantée... heureuse !
Graphismes
8.5/10

Avec des graphismes typés dessin animés, Til Morning's Light mélange le sombre et le lumineux, avec une belle gestion de l'éclairage et des ombres, sans être toutefois dans l'épouvante, mais plutôt un bon mixte entre Casper et Scoobi-Doo. L’ensemble est fin, détaillé et toujours fluide dans les mouvements ou animations.

Bande-son
8.5/10

La plupart du temps, vous n'aurez que très peu de musique, mais uniquement vos pas, les bruitages des monstres ou créatures, et quelques éléments que l'on entendra plus ou moins grâce à une très bonne spatialisation sonore. Les dialogues (en anglais) sont assez bien doublés, même si les sous-titres (en français) ne sont pas toujours bien calés avec ceux-ci.

Jouabilité
8.5/10

Pour déplacer Erica, vous pourrez faire glisser votre doigt sur l'écran de votre iPhone ou iPad comme un joystick virtuel (n'importe où sur l'écran) ou appuyer quelque part comme un point & click... La récupération d'objet se fait de façon automatique, et vous pourrez interagir avec les blocs, leviers et autres artefacts en appuyant simplement dessus. Tout réagit correctement, sauf quand différents éléments sont proches, la précision ne sera pas optimale, surtout sur iPhone.

Durée de vie
8.5/10

Comptez environ 6 à 10 bonnes heures pour arriver au bout de l'aventure suivant votre niveau et votre habitude. Les énigmes sont assez simples dans l'ensemble, avec très peu de grosses difficultés, même si elles semblent parfois un peu parachutées. Til Morning's Light propose même une quête secondaire afin de retrouver les 20 âmes perdues et obtenir une... surprise tranchante !

Conclusion

Plaisant dans son ensemble malgré quelques moments de longueur inutile, Til Morning's Light est un mixte entre jeu d'aventure et jeu de survival horror, qui ne sait pas trop où se placer, mais nous invite tout de même dans un jeu plaisant. Amazon Game Studios et WayForward ont réussis à prendre quelques éléments de Luigi's Mansion ou de Resident Evil par moment, dans un style typé dessin animé qui lui sied bien, et un scénario assez efficace et intrigant, même si le tout reste classique dans le monde des jeux vidéos dans des maisons hantées !