Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Evil Cogs
6/10

Evil Cogs sur Android

Développeur : Wet Fish
Télécharger sur le Google Play Store
Gratuit

Test de Evil Cogs

Quand Limbo rencontre Badland !

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Evil Cogs (copie d'écran 1 sur Android)

Il y a des mélanges de genre qui paraissent improbables, et qui pourtant peuvent déboucher sur de belles découvertes. Clairement, le jeu qui nous occupe aujourd'hui est de ce genre ! Développé par le studio Wet Fish, voilà un titre qui arrive à marier l'esthétique sombre et sanglante d'un LIMBO avec un gameplay basé sur la physique d'un BADLAND, deux énormes titres disponibles sur mobile et tablette Android, ayant amadoués de très nombreux joueurs. Sous le nom assez étrange de Evil Cogs, pouvant se traduire approximativement par Dent du Diable, c'est un jeu qui tape clairement à l’œil et laisse présager un défi difficile, mais également une grande qualité, alors laissons nous tenter et arpentons les niveaux diaboliques pour voir si nous pourrons nous en sortir ici, ou si nous allons nous faire piéger à tout jamais ?

Pour résumer quelque peu le pitch de ce crossover, imaginez que vous incarniez une sorte de petite bulle de lumière vivant dans un monde qui a été envahi par l'obscurité et des rouages ​​maléfiques, tranchants, dangereux et néfastes pour vous... Tout y est sombre, vous êtes l'une des dernière, et donc rare, sources de lumière dans ce monde bercé par une noirceur tout aussi visuelle que de sensation. Votre but est donc assez simple dans Evil Cogs : survivre à cette obscurité ou vous faire consumer par elle... Et pour y parvenir, il vous faudra réussir de nombreux niveaux à la difficulté croissante, aux ténèbres de plus en plus envahissants, mais jusqu'à ce que vous brillerez, vous aurez la force pour avancer dans ces niveaux assez courts à l'esprit die-and-retry bien trempé.

Evil Cogs (copie d'écran 5 sur Android)

Evil Cogs est composé de deux chapitres principaux avec une bonne vingtaine de niveaux à chaque fois, très courts, dont certains spéciaux où votre temps sera compté... ou plutôt où il vous faudra allez vite pour ne pas mourir ! Plus vous avancerez, plus la complexité des environnements grandira, et surtout les dangers s'ajouteront, avec des pics, des roues de scie circulaire en mouvement, des éboulements, etc... Il y a de très nombreuses façon d'éteindre la lumière ici, même si globalement la difficulté n'est pas extrême. Votre but à chaque fois est donc simplement de trouver la sortie, ce qui ne sera jamais compliqué non plus, et de tenter de récolter les quelques éléments lumineux qui virevolteront. Si vous n'arrivez pas à les suivre, ce n'est pas si grave, ils reviendront, donc pour tous les collecter et obtenir les trois étoiles à chaque fois, soyez patient.

Au niveau de la prise en main, l'ensemble est assez intuitif, et le tout premier niveau vous permettra de comprendre facilement comment faire, sans que ce ne soit réellement expliqué. En touchant la partie droite de l'écran de votre appareil tactile Android, votre petite bulle lumineuse ira à droite, faisant de même sur la partie inverse de l'écran. En laissant appuyé sur l'écran, votre personnage ira vers le haut, sachant que par défaut, l’apesanteur et l'inertie des corps l'incite à tomber vers le bas. Pour tenter d'avancer de façon horizontale, vous devrez appuyer de façon presque compulsive sur le bon côté de l'écran, et jouer avec les décors sombres de Evil Cogs pour ne pas vous prendre un obstacle de plein fouet, ou tout autre danger bien sûr. Il n'y a rien de trop compliqué à manipuler ici, et l'ensemble s'appréhendera de façon plutôt intuitive.

Evil Cogs (copie d'écran 10 sur Android)

Dans son ensemble, Evil Cogs est assez plaisant, avec une simili-aventure scénarisée intégrée au jeu, qui est en soit agréable, avec des explications sur ce monde, des rencontres, et diverses surprises ou rebondissements que vous pourrez découvrir, mais le gameplay reste quelque peu simpliste, les modificateurs de temps (accélération / ralentissement) sont très courts bien qu'il soit possible de les améliorer en dépensant quelques sous, dont des achats intégrés bien sûr, et l'ensemble s’essouffle assez vite par manque de défi. Vous aurez bien quelques quêtes, l'envie de remporter toutes les étoiles, mais il manque clairement à ce titre une pointe de difficulté et de longueur supplémentaire pour en faire un titre qui compte sur votre smartphone ou tablette Android. Mais il reste divertissant tout de même !

Evil Cogs (copie d'écran 12 sur Android)
Graphismes
9/10

Les graphismes en noir et blanc sont à la fois sombres et lumineux, très détaillés et harmonieux dans l'ensemble. C'est d'ailleurs un des très gros atout du jeu, avec une réalisation esthétique qui donne envie de s'y attarder. Les animations sont fluides et magnifiques, avec une ergonomie générale bien pensée, et un aura qui rappellera sans conteste quelques beaux titres de grande qualité du même genre.

Bande-son
8/10

La musique est bien équilibrée, permettant de ne pas y penser, sans pour autant être désynchronisé de la partie. Les bruitages sont d'une qualité moins intéressante, surtout dans les menus, mais la voix off du jeu apporte par contre une grande puissance sonore. Globalement, l'ambiance est réussie, à la fois sombre et mélancolique.

Jouabilité
7.5/10

Avec un système assez facile à prendre en main, où il vous suffira d'appuyer sur le côté gauche ou côté droit de l'écran de votre mobile ou tablette Android pour que votre personnage s'y déplace, vous prendrez vite vos repères dans la gestion des hauteurs et des environnements. On sent tout de même parfois une inertie mal équilibrée et un manque de réactivité dans les lieux où vous devrez être rapide et précis.

Durée de vie
5/10

La difficulté est assez sommaire, avec deux chapitres pour le moment, permettant de jouer à environ une quarantaine de niveau bien trop court en règle générale. Dommage que l'aventure soit ainsi saccadée... Après, la nécessité des pièces que vous gagnerez de façon assez réduite vous inciteront à passer par des visionnages de publicité ou les achats intégrés, le jeu en devenant donc usant.

Conclusion

Sans être un mauvais jeu, au contraire, Evil Cogs s'essoufle de ses belles prestations graphiques et sonores dans un gameplay qui devient redondant, une difficulté faible, et un découpage de l'aventure réduisant l'intérêt scénaristique pratiquement à néant. Malgré tout, l'ensemble créé par le studio Wet Fish reste séduisant, mais les achats intégrés omniprésents deviennent pénible à force, tout comme les publicités, bien que ce soit un jeu de type free-to-play.