Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Malevolent Machines
8/10

Malevolent Machines sur Android

Développeur : Goodnight Games
Télécharger sur le Google Play Store
0.99 €

Test de Malevolent Machines

Runner shooter glissé !

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Malevolent Machines (copie d'écran 1 sur Android)

Voilà un drôle de nom pour un jeu : Malevolent Machines, littéralement machines malveillantes... On sait que ce sont souvent les personnes derrières les machines qui le sont plus, mais voilà le nom du nouveau jeu créé par le studio Goodnight Games, déjà derrière le très bon Ernie vs Evil, tout aussi déjanté que ce jeu qui nous occupe aujourd'hui. Ici, on a le droit à un mélange assez étrange entre un jeu de runner et un jeu de shooter, bref, il va falloir être à la fois adroit et précis, avec des réflexes communs, pour des buts différents, sauf celui de survivre le plus longtemps possible face à ce qui se trouvera devant vous.

Pour dégrossir quelque peu le scénario assez abracadabrant, vous incarnez le docteur en université Leyla Green, dont le laboratoire de recherche robotique a été compromis, des hordes de ses créations ont été libérées... mais par qui ? Vous n'aurez pas le choix, il va falloir vous équiper de votre Juggerbot, une machine de guerre robotique géante, afin de trouver qui en est l'origine, armée de votre griffe métacarpienne mystique et des lasers nucléaires de votre machine ! Dans les 25 niveaux de Malevolent Machines, répartis en 5 mondes, il vous faudra éviter les obstacles et les explosions, jouant d'adresse et de réflexes, afin d'atteindre la vérité.

Malevolent Machines (copie d'écran 6 sur Android)

Votre duo armé avance automatiquement, dans un jeu de runner à défilement horizontal, avec des créatures de métal qui apparaîtront de l'autre côté de l'écran de votre mobile ou tablette Android. L'action est bien moins marqué que pour RunGunJumpGun, mais l'esprit est tout aussi déjanté, sauf qu'ici, vous ne devrez pas positionner votre jeune demoiselle pour éviter les multiples dangers, il vous faudra le plus souvent les exploser. Grâce à un mélange d'armement à manipuler en même temps et en temps réel, Malevolent Machines se révèle assez intéressant dans l'utilisation de l'écran tactile. Vous devrez ainsi appuyer sur ce dernier pour cibler les projectiles volants afin de lancer vos armes, qui s'amélioreront jusqu'au très puissant laser nucléaire au fil de vos combos qui augmentent, mais dès que vous vous ferez toucher, vous recommencerez avec un armement plus faible. Ensuite, avec la doctoresse, il faudra glisser votre doigt vers le haut, le bas ou l'avant, suivant les ennemis face à vous, qu'il vous faudra apprendre à connaitre, et anticiper.

Tout est une question de réflexe dans Malevolent Machines, surtout lors des combats contre les boss, débutant par une explosion en règle d'une machine hallucinante, puis de la personne se trouvant dedans, en gardant toujours à l'esprit que la colorimétrie demande à effectuer un glissé de doigt vers l'avant, le rouge pour le bas, et le vert pour le haut. Une fois que vous aurez ceci en tête, vous serez vraiment paré ! Vous pourrez ainsi vous amuser dans les 25 niveaux, même si la première salve de 5 est assez faible en difficulté, et au final débloquer le mode survie. L'ensemble est donc vraiment très plaisant, même si on peu regretter certaines imperfections sonores dans les phases de menu ou de chargement, mais surtout qu'il manque un système de réglage de difficulté pour recommencer, en version bien plus ardu, apportant ainsi encore plus de défi ! Peut être pour une prochaine mise à jour ? En tout cas, voilà de quoi s'éclater dans ce monde steampunk totalement délirant, avec une belle adresse.

Malevolent Machines (copie d'écran 12 sur Android)
Graphismes
8/10

Des graphismes en pixel-art vraiment plaisants, même s'ils manquent d'une plus grande diversité dans les arrières plans qui défilent de façon continue à l'infini. Les animations et les différentes créatures apportent un grand intérêt esthétique, tout comme les machines des 5 boss, de plus en plus ahurissantes.

Bande-son
7.5/10

Des musiques douces aux musiques plus rock et puissantes, il y a une bonne variété d'ambiances dans les niveaux, même si la musique se répètera pendant l'intégralité d'un monde. Après, les bruitages in-game sont plaisants, mais en dehors, ils sont de piètre qualité, ce qui abaisse la qualité sonore générale.

Jouabilité
8/10

Votre personnage avance tout seul, et vous n'aurez qu'à effectuer des glissés, au bon moment, vers le haut, le bas ou l'avant, mais également des tirs dans la bonne horizontalité en appuyant sur l'écran pour lancer vos projectiles à partir de votre machine. Le jeu se prend très facilement en main, et reste assez précis malgré quelques légers ratés, même si cela peut être parfois un manque d'adresse ?

Durée de vie
7.5/10

Vous aurez 25 niveaux répartis dans 5 mondes, se terminant à chaque fois par un combat contre un boss, avec une difficulté très faible au départ qui s'accentuera au fil du jeu pour devenir intéressante vers le milieu de l'aventure. En terminant le jeu, vous débloquerez le mode survie pour tenter de faire le plus de combos possible, mais pourrez aussi recommencer les niveaux pour vous défouler.

Conclusion

Même si on peu regretter que Malevolent Machines ne propose pas plusieurs difficultés pour agrémenter un peu plus la complexité du jeu, il n'en reste pas moins un très bon jeu mélangeant l'auto-runner et le shooter, jouant sur la précision des tirs et les réflexes pour votre adresse. Encore une fois, Goodnight Games nous propose un très bon jeu qui saura vous amuser et vous détendre, et c'est bien là l'essentiel, surtout avec une assez belle réalisation à l'esprit rétro.