Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Apocalipsis
8/10

Apocalipsis sur iOS (iPhone / iPad)

Développeur : GameKraft
Télécharger sur l'iTunes AppStore
4.49 €

Test de Apocalipsis

Retrouver l'amour dans l'apocalypse !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Apocalipsis (copie d'écran 1 sur iPhone / iPad)

Dans le monde des point & click, il y a de tout, vraiment de tout. Imaginez si vous preniez le médiéval Four Last Things en le mixant avec une esthétique dessinée à la main d'un Machinarium, et un univers très étrange bercé par les ténèbres des contes de fées de Grimm, vous obtiendrez peu ou prou le jeu qui nous intéresse aujourd'hui, du studio polonais GameKraft. C'est dans une ambiance très sombre et avec des énigmes mixant la simplicité et la difficulté, l'observation et l'analyse, que nous nous plongeons dans Apocalipsis, avec son sous-titre Harry au bout du monde, dans un style graphique très distinctif procurant une aventure intéressante, bien qu'un peu courte, mais prenante. Ce jeu était déjà disponible sur PC, mais le voilà maintenant jouable sur iPhone et iPad, il est donc temps de ce plonger dans le mysticisme de cette ambiance moyenâgeuse !

Dès l'introduction du jeu, Apocalipsis s'élancera sur une tonalité très sombre emprunte de sorcellerie et de violence. Après une courte introduction, avec le dialogue dicté en française, chose rare pour le souligner, vous vous lancerez dans la décapitation d'un rat afin de donner à manger sa tête à un chat noir. L'ambiance ne fait donc pas dans la dentelle, et ce n'est que le début, avec une violence de chaque instant, qui se laisse par ailleurs adoucir et éclipser grâce à des visuels d'une singularité troublante, comme si des tableaux en gravure sur bois prenaient vie devant vous. Cela donne une forte personnalité au jeu, avec une colorimétrie très sépia coupé au trait noir, jouant sur la douceur, la froideur et la violence des lieux et des personnages. Cela permet de ne pas s'apitoyer sur le sort des personnages, les tortures infligées, et ce monde médiéval brut et rustre.

Apocalipsis (copie d'écran 6 sur iPhone / iPad)

Vous incarnez donc Harry, un personnage dont vous apprenez au fil de l'aventure qu'il est à la recherche d'une jeune femme dénommée Zula, dont il est éperdument amoureux. Seulement, cette dernière est jugée et assassinée telle une sorcière, le jeune homme s'élançant à sa recherche dans les tréfonds d'un monde souterrain à la recherche d'une solution pour la faire revivre, ou la rejoindre d'une façon ou d'une autre. Vous devrez ainsi traverser différents lieux, que ce soit une ville assiégée, un vaste désert aride ou le monde des morts aux dangers multiples et rencontres dangereuses. Vous pourrez même faire de la musique sur un grand orgue à tuyaux en os, jouer avec des tuyaux, réussir le défi de la tour d'Hanoï, etc. Apocalipsis propose différents puzzles et énigmes. Il vous sera nécessaire de trouver des objets, savoir comment les utiliser, et comprendre les mécaniques d'un monde violenté.

Au fil de votre voyage, vous rencontrerez de nombreux personnages qui vous aideront ou vous empêcheront de progresser. Lorsque vous traverserez le désert, notamment, vous pourrez vous lier d'amitié avec une femme enceinte et affamée. Cette dernière vous aidera à avancer, vous accompagnant pendant un certain temps, ayant la possibilité de passer dans de petites zones dans lesquelles Harry ne peut passer. D'autres, moins récurrents, pourront vous aider à traverser vers le monde des morts, par exemple. Vous devrez ainsi trouver votre chemin dans 23 lieux différents, composant l'histoire de Apocalipsis, bien souvent sur une scène unique, mais parfois avec différents étages ou lieux annexes où trouver des objets, débloquer des mécanismes, etc. Chaque étape comportera un puzzle central que vous devrez résoudre afin de passer à la suite.

Apocalipsis (copie d'écran 12 sur iPhone / iPad)

Tel un jeu de point & click, vous devrez déplacer votre personnage en appuyant sur l'écran de votre iPhone ou iPad. Différents objets peuvent être manipulés, comme des leviers, mais aussi récolter des objets que vous retrouverez dans votre inventaire en haut à droite de l'écran. Il vous suffira de glisser un objet en votre possession vers un élément pour pouvoir l'utiliser. L'ensemble répond bien, même si parfois il sera difficile de détecter les objets avec lesquels vous pourrez agir dans ce monde en 2D très ténébreux. Heureusement, Apocalipsis propose une loupe en bas à droite pour mettre en surbrillance quelques secondes les éléments intéressants, mais cette fonctionnalité n'est pas disponible pendant longtemps, et demandera un temps de rechargement. A noter que ce point & click n'utilise pas de combinaisons d'objets dans l'inventaire, ce qui en simplifie la compréhension.

La plupart des niveaux de Apocalipsis reposent sur la compréhension d'une énigme principale, en utilisant les différents objets suivant une certaine méthodologie. Vous devrez par exemple augmenter la puissance d'un boulet de canon afin de l'utiliser efficacement comme une arme contre un kraken attaquant le navire de Harry, le jeu jouant par bien des aspects sur les rites et les croyances de l'antiquité. Mais vous aurez également des casses-têtes reposant plus sur la réflexion et l'analyse, une observation des lieux ou du puzzle en lui même. La plupart ne sont pas bien compliqués, la difficulté restant raisonnable, ce qui vous permettra d'atteindre la fin du jeu en environ deux à trois heures, sachant qu'il ne vous faudra pas plus d'une heure lors d'un second passage... pour trouver la seconde fin du jeu si vous collectez toutes les fleurs magiques !

Apocalipsis (copie d'écran 18 sur iPhone / iPad)

Ce qui est par ailleurs assez déroutant pour un jeu de ce type, c'est qu'il propose également deux passages plus axés sur l'action que la réflexion. En effet, Harry devra par exemple courir sur un pont bombardé par des boulets de canon, touchant le sol à des endroits fixes à intervalles réguliers, dans une premier lieu, alors que dans un second vous devrez remonter à la surface de la mer sans vous faire emporter par les tentacules du kraken et les débris qui coulent. Vous devrez ainsi synchroniser vos mouvements entre les explosions ou les évènements sans vous faire toucher ou attraper. Le rythme reste assez lent tout de même, permettant ne pas complexifier l'action, ce qui en soit est dommage. C'est d'ailleurs une reproche que l'on peut faire à Apocalipsis en général, la lenteur de déplacement du personnage, sans possibilité de faire des déplacements rapides en double appui sur l'écran...

Malgré la brutalité des lieux que vous traverserez, une certaine mélancolie attachante transpire d'Apocalipsis, délivrant beaucoup de charme à ce jeu d'aventure pas tout à fait comme les autres. Son principe de casse-tête court et sa difficulté mesurée en font un titre très accessible pour les joueurs néophytes, même si les fans du genre apprécieront également ce jeu divertissant, bien qu'un peu court. La recherche de la seconde fin, mais également les différents succès du Game Center, ajouteront une petite durée complémentaire à ce jeu dessinée à la main évoquant des sculptures médiévales et une histoire rappelant les vieux contes de fées. Reste à trouver votre chemin dans ces lieux tourmentés, que vous pourrez emporter partout grâce à une synchronisation de votre partie via iCloud ?

Apocalipsis (copie d'écran 24 sur iPhone / iPad)
Conclusion

Même si le jeu reste assez court, ne demandant pas bien plus de deux à trois heures de jeu pour un premier passage, moins d'une heure lorsque vous connaitrez les réponses aux différentes énigmes, Apocalipsis reste un très bon jeu de type point & click, qui vous fera réfléchir et vous amuser. La difficulté n'est pas complexe, hormis sur quelques passages, permettant de s'amuser dans cet univers sombre et se délecter de la ténébreuse histoire. Ce portage du studio polonais GameKraft est de très bonne qualité, il ne manque que la possibilité de passer certaines cinématiques ou accélérer les déplacement d'Harry. Reste à savoir si vous parviendrez à débloquer les deux fins et tous les petits secrets ?