Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Barbearian
9/10

Barbearian sur iOS (iPhone / iPad)

Développeur : Kimmo Lahtinen
Télécharger sur l'iTunes AppStore
9.99 €
Après cinq années d’existence, l’équipe de KickMyGeek.com (composée de bénévoles) a décidé de réduire la rédaction de tests, actus et bons plans sur le site. Toutes les explications sont disponibles sur la lettre ouverte d’Olivier à l’ensemble des lecteurs.

Test de Barbearian

Hack & Slash mystique et cartoonesque plein d'action !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Barbearian (copie d'écran 1 sur iPhone / iPad)

L'un des genre le plus défouloir qu'il soit dans le monde des jeux vidéo reste celui du hack & slash. Il faut dire que rien que la traduction de ce genre est assez concluante : taille et tranche. Dans ces jeux, on retrouve énormément d'action et un système très porté RPG mais avec un gameplay se focalisant sur le combat contre des hordes massives d'ennemi. C'est exactement ce qui peut résumer le jeu Barbearian, créé par un développeur indépendant du nom de Kimmo Lahtinen. Mais attention, ce n'est pas parce qu'un jeu est défouloir qu'il ne faut pas oublier également à ne pas tomber dans la répétition. Peu importe, prenez votre hache, ça va trancher vif pour sauver votre vie, la bataille va être rude et il vous faudra pas mal d'abnégation pour en arriver au bout.

L'esprit graphique de Barbearian très cartoonesque est certainement ce qui vous donnera immédiatement de jouer à ce jeu. Et il faut le dire, les détails ont été peaufinés de tous les côtés, que ce soit dans les environnements, dans le bestiaire à affronter, les boss et les petits délires ça et là ajoutant une pointe d'humour. Par exemple, dans chaque niveau, vous pourrez trouver une certaine éponge carrée, toute jaune, qui s'ennuiera en vous voyant en sifflotant. Si vous la rattrapez, vous engrangerez de nombreux bonus dans la monnaie fruitée du jeu. C'est d'ailleurs un autre aspect loufoque, en détruisant des ennemis, des jarres, des éléments des décors, vous pourrez récolter des fruits et légumes ! Et c'est ce qui vous permettra par la suite de faire évoluer les capacités de votre personnage. Etrange, non ?

Barbearian (copie d'écran 8 sur iPhone / iPad)

En tout cas, vous êtes là, débarquant du ciel, s'écrasant devant l'Arbitrator, une sorte de Dieu des lieux. Vous ne savez pas trop pourquoi vous, mais que vous n'êtes pas le premier... et pas le dernier d'après ces dires. Mais, pour savoir si vous êtes le bon, ce héros attendu de longue date, il vous faudra affronter divers tests. Seul le plus valeureux pourra en sortir vivant. Est ce que ce sera vous ? Pour le savoir, il va falloir partir au combat. Au départ, vous n'aurez qu'une arme de poing en votre possession, que vous pourrez utiliser en appuyant sur le bouton blanc totalement à droite de l'écran de votre iPhone ou iPad. De l'autre côté, vous aurez le droit à un joystick virtuel, chose classique chez Barbearian, comme bon nombre de hack & slash.

Vous avancerez donc vers votre destinée en parlant au préalable à ce drôle de personnage lumineux, puis en vous dirigeant vers le gros bouton rouge qu'il fera apparaitre. En le frappant, vous ouvrirez un portail. Un tutoriel assez court débutera, vous demandant de vous diriger, de frapper sur une toute petite horde de combattants squelettes. Puis, le jeu vous expliquera comment utiliser la frappe rapide en appuyant sur le bouton jaune. Attention, cette attaque puissante et dévastatrice demandera un temps de rechargement avant de pouvoir être réutilisé. Cela reste également du standard pour Barbearian. Mais là, plus vous avancerez, plus les éléments deviendront bien plus intéressants, les hordes plus variés et puissantes, les ennemis coriaces !

Barbearian (copie d'écran 16 sur iPhone / iPad)

Le bestiaire est assez impressionnant, il faut l'avouer, avec de très nombreuses variantes dans chaque personnages, que ce soit en attaque de mêlée ou à distance, par flèche ou magie, avec des tours, des aimants, des géants, des maisons d'où sortent des ennemis, des sortes de rubis en faisant apparaitre, etc. Plus vous avancerez, plus vous débloquerez des environnements, et plus la complexité sera là du fait du nombre de combattant face à vous devenant impressionnant. Mais ce qu'il y a de plus incroyable, c'est que même lorsque l'action devient importante, aucun ralentissement n'est à déplorer. La luminosité de l'interface de Barbearian change également, passant à une brillance rougeoyante en cas de coups répétés sur votre personnage, au violet lorsque vous avez réussi l'objectif des lieux, etc.

Barbearian est assez impressionnant, avec des décors et constructions de zones très variés. Vous aurez même des sortes de prison grises avec une substance verdâtre où est enfermé un petit prisonnier. Si vous vous en approchez, il enclenchera l'autodestruction. Si vous parvenez à le détruire avant, vous sauverez ce petit personnage, qui vous sera d'une grande aide dans votre aventure. A chaque nouvelle mission, vous en aurez trois, répartis dans les 3 sous section de cette mission. Ils pourront mourir, certes, étant donné qu'ils iront attaquer les hordes de façon aussi acharné que vous, mais vous pourrez les faire ressusciter si vous avez assez de mana, en appuyant sur le bouton bleu au dessus du bouton servant pour les coups d'attaque. Il est important d'avoir un oeil sur le compteur en haut à gauche de l'écran pour savoir combien vous en avez en combat, et de rapidement en rappeler pour vous aider et vous éviter de ne trop perdre en santé.

Barbearian (copie d'écran 24 sur iPhone / iPad)

Si votre jauge de vie tombe à zéro, vous échouerez. Heureusement, Barbearian vous propose de conserver la monnaie collecté, mais avec une taxe de 30% en moins du fait du travail du fossoyeur vous ayant sorti des limbes... Vous reviendrez sur l'une des îles mystiques, prêt à repartir au combat. Mais, si vous avez trépassé, c'est que vous n'étiez pas préparé, il est donc important de dépenser la monnaie glané en jeu ! Dans chaque environnement, vous aurez une petite maison avec des feuilles vertes permettant d'améliorer votre niveau de santé / mana, une autre en béton pour acheter des armes bonus, et deux maisons pour faire de vos prisonniers délivrés des archers ou des chevaliers, les rendant ainsi bien plus efficace pendant le combat contre vos adversaires en surnombre.

En jouant, vous débloquerez donc des armes complémentaires, dévastatrices, utilisables avec le bouton rose en bas de l'écran de votre iPhone ou iPad. C'est également un aspect important, la bonne utilisation de ces dernières, mais également celle de votre rage à débloquer au bon moment lorsque vous en aurez emmagasiné... Cela décuplera vos forces et celles de vos compagnons. Vous aurez différents combats contre des boss, très coriaces, stratégiques et pleins d'action qui feront exploser de mille feu l'interface de Barbearian, ajoutant une sorte de pression en voyant votre jauge de santé descendre en même temps que l'adversaire du moment... Vous pourrez bien entendu recharger, une fois par niveau, en dépensant de l'argent dans les puits, mais attention à ne pas perdre trop d'argent, l'opération est coûteuse.

Barbearian (copie d'écran 32 sur iPhone / iPad)

Quoiqu'il en soit, Barbearian apporte pas mal d'intérêt au genre, proposant un esprit assez différent grâce à cette réalisation portée sur le dessin animée dans le style. La prise en main est quand à elle simple et intuitive, surtout que le jeu est intégralement compatible avec les manettes MFi, apportant une expérience optimale typée console. Mais il subsiste encore une particularité assez étrange, qui permettra cependant à un très large public d'apprécier ce jeu qui a dans son état normal une difficulté assez importante. Dans les options, vous aurez la possibilité de modifier les dégâts que vous pourrez subir (passant de 100% à 10%, par palier de 10), ou de l'argent engrangé, en le multipliant par 2... C'est assez déroutant, mais cela permet d'adapter la difficulté à chaque niveau.

Barbearian possède tout ce qu'il faut pour en faire un jeu défouloir par excellence, même si on pourra regretter par moment d'être un peu perdu entre les différentes îles et lieux, ne savant pas trop où aller avant de trouver ce drôle d'arbre à oeuf ou ces coupes lumineuses. Même une fois terminé, en environ 4 heures pour nous, vous n'aurez pas forcément tout débloqué. Vous pourrez ainsi repartir au combat pour sauver plus de prisonniers, ou simplement tout exploser pour le plaisir de vous sentir invulnérable. Et c'est exactement ce que l'on recherche dans un hack & slash, de l'action, de l'action et encore de l'action.

Barbearian (copie d'écran 40 sur iPhone / iPad)
Graphismes
10/10

Bluffant de part ses multiples détails, son humour, son esthétique cartoonesque, sa fluidité de chaque instant malgré les hordes monstrueuses qui se ruent sur vous, il est clair que le travail de Kimmo Lahtinen est impressionnant esthétiquement. Ce jeu arriver à allier le plaisir de l'action et des graphismes à chaque instant.

Bande-son
8.5/10

Une sonorité qui porte bien l'action, de bons bruitages, tout ce qu'il faut pour se sentir bien à exploser du monstre ! L'ambiance générale très mystique à l'accent joyeux permet un bon mélange des genres très agréable tout au long de vos parties.

Jouabilité
9/10

Un joystick à gauche, un bouton d'action à droite, et trois boutons d'actions rapides entourant ce dernier. La prise en main est simple et intuitive, bien que par moment subsiste quelques ratés, mais c'est souvent à mettre au déficit d'un mauvais placement de doigt. La compatibilité du jeu avec les manettes MFi apporte un vrai plus à la jouabilité !

Durée de vie
8.5/10

Comptez environ 4 heures de jeu pour arriver au combat final assez épique. Cependant, ce n'est pas pour autant que vous aurez terminé le jeu, vous pourrez repartir chercher les prisonniers manquants et toujours prendre du plaisir à détruire les hordes ennemis ! La gestion de la difficulté dans les options permet d'adapter le gameplay aisément à tout niveau de jouer.

Conclusion

Dans le pur esprit d'un hack & slash porté sur l'action, Barbearian est en fait bien plus, ne se laissant pas emprisonner dans une répétitivité importante. Grâce à une réalisation des plus soignée et remplie d'humour, le développeur indépendant Kimmo Lahtinen est parvenu à tout exploser, vous donnant envie de continuer sans cesse malgré les vagues incessantes d'ennemis, les hordes de créatures dangereuses et les explosions de tous les côtés. Un style cartoonesque qui tranche parfaitement avec l'ambiance pour l'un des meilleur jeu du genre sur iPhone ou iPad.