Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Max - The Curse of Brotherhood
8.5/10

Max - The Curse of Brotherhood sur iOS (iPhone / iPad)

Développeur : Flashbulb ApS
Télécharger sur l'iTunes AppStore
5.49 €

Test de Max - The Curse of Brotherhood

Plateforme magique à la recherche d'un frère !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Max - The Curse of Brotherhood (copie d'écran 1 sur iPhone / iPad)

Parfois, une suite change du tout au tout... ou presque. Dans le cas de celle de Max & the Magic Marker, disponible dans une version remasterisée sur iPhone et iPad depuis un peu plus d'un an, les graphismes ont complètement changé et les pouvoirs des marqueurs magiques ne permettent plus de dessiner des objets, mais des éléments du décor pour vous sortir d'une situation délicate. Toujours développé pour ce portage par le studio Flashbulb ApS, c'est dans une ambiance assez dangereuse que vous allez vous retrouver, au sein d'une aventure qui aura délicate, mais dont le but est assez noble : sauver votre frère emprisonné dans un monde mystérieux et magique. Max - The Curse of Brotherhood propose donc un jeu de plateforme et d'aventure délicat, aux 7 chapitres de plus en plus coriaces pour votre vie et vos méninges. Prêt à braver les dangers ?

L'aventure commence assez simplement. Le jeune Max, que vous incarnez, rentre de l'école de façon assez joyeuse. Seulement, il se retrouve très vite face à son jeune frère, Felix, en train de lui dévaster sa chambre et casser ses jouets. Il cherche donc sur internet une incantation pour faire disparaitre son frère... oui, forcément, ça ne fonctionne pas ! Ah ben si... un portail magique s'ouvre, et une main d'une vil créature poilue vient prendre son frère pour l'emporter. Ni une, ni deux, Max plonge dans ce portail pour partir à sa rescousse, débutant ainsi une drôle d'aventure qui le mènera dans de très nombreux lieux, jusqu'à affronter le terrible Mustacho ! En tout cas, c'est une bonne mise en bouche pour ces prémisses de Max - The Curse of Brotherhood, laissant paraitre des graphismes dignes de certains films d'animation... et vous en prendrez plein les mirettes pendant un bout de temps.

Max - The Curse of Brotherhood (copie d'écran 8 sur iPhone / iPad)

L'une des particularité de ce jeu réside dans l'utilisation de 4 marqueurs magiques, que vous obtiendrez au fil de votre avancée. Très rapidement, vous aurez l'orange, permettant de soulever des amas de terre pour créer des sortes de pilonnes sur lesquels vous allez pouvoir sauter afin de traverser certains étendues dangereuses. Pour ce faire, il vous suffira de faire glisser votre doigt à partir d'un spot orange, vers le haut, plus ou moins haut afin de jauger la hauteur de ce monticule. Ce gameplay se prête merveilleusement à l'esprit tactile d'un iPhone ou d'un iPad, au contraire d'une jouabilité sur console dont Max - The Curse of Brotherhood est tiré, rendant la difficulté de manipulation bien moins complexe. C'est un des gros point fort de cette version tactile, ce qui donne une action assez dynamique tout au long de l'aventure.

Au fil de votre avancée, après avoir rencontré une vieille dame un peu folle, vous aurez donc la possibilité de jouer avec vos marqueurs. Bien entendu, vous ne pourrez pas faire comme bon vous semble, et vous devrez respecter les spots disséminés ci et là, avec une volumétrie de magie disponible plus ou moins importante. Ainsi, grâce au marqueur vert, vous pourrez créer des branches de cette même couleur. Avec le jaune, ce sera des lianes, permettant de vous élancer au dessus de gouffres. Un peu plus tard, vous pourrez manipuler l'eau, et enfin le feu, permettant pour l'un de vous projeter, pour l'autre de créer des brèches dans les parois, par exemple. Max - The Curse of Brotherhood arrive à proposer un level-design assez innovant grâce à l'utilisation de ces différents préceptes tout au long du jeu.

Max - The Curse of Brotherhood (copie d'écran 16 sur iPhone / iPad)

Chaque niveau des différents chapitres composant Max - The Curse of Brotherhood, se terminant par un affrontement final assez délicat, sera ainsi conçu comme des enchainements de mini-puzzles. Il vous faudra ainsi combiner les différentes aptitudes de vos marqueurs en analysant le decorum face à vous. Parfois, vous aurez le temps de le faire, mais par moment, il vous faudra agir vite, et bien maitriser la technique, étant donné que les actions seront millimétrées dans l'espace et dans le temps. Vous aurez également quelques courses poursuites contre de grosses créatures, apportant un peu plus de pression au jeu, bien qu'il n'en est pas dénué. Mais heureusement, dans la plupart des situations, les contrôles s'opèrent aisément avec le joystick et le bouton de saut, même si par moment la manipulation d'un stylo peut se confondre avec le joystick... et c'est pénalisant.

En fait, cette difficulté n'existe pas sur iPad, étant donné que le jeu n'est visible que sur une partie 16/9ème en haut de l'écran, les contrôles sur une partie grisée non utilisée en bas, alors que sur iPhone les commandes sont sur l'écran. Cela permet une meilleure prise en main sur tablette, même si l'interaction avec les marqueurs lors d'action rapide est par contre plus délicate du fait de la taille de l'écran. Malgré tout, l'ensemble est efficace et réagit globalement très bien. Cela permet donc de se plonger avec grand plaisir dans une aventure demandant entre 6 et 8 heures pour en arriver au terme de Max - The Curse of Brotherhood. La difficulté est plutôt haute, même si assez disparate suivant les lieux, avec par moment un esprit assez typé die-and-retry. Heureusement, les points de sauvegarde automatique sont réguliers et bien placés, et même si vous fermez le jeu, vous reprendrez à cet endroit.

Max - The Curse of Brotherhood (copie d'écran 24 sur iPhone / iPad)

Les amoureux de jeu de plateforme trouveront ainsi ce qu'ils recherchent dans Max - The Curse of Brotherhood : la qualité visuelle, la difficulté inhérente au level-design par ailleurs brillamment étudié, les défis variés, la réflexion pour passer certains lieux, et même de la re-jouabilité. En effet, même si vous terminez l'aventure, vous pourrez ensuite refaire chaque niveau pour tenter d'obtenir le badge de réussite sans mourir, trouver tous les morceaux d'amulette, mais également attraper tous les yeux de Moustacho, les 75 disséminés par moment dans des endroits difficiles d'accès. Il y a tout ce qu'il faut, malgré les quelques légers désagréments dans les contrôles par moment, avec ce portage qui prend véritablement toute sa mesure sur écran tactile d'iPhone ou d'iPad, où il excelle par bien des égards. Alors, il ne vous reste plus qu'à sauver votre frère maintenant !

Max - The Curse of Brotherhood (copie d'écran 28 sur iPhone / iPad)
Conclusion

Même si les contrôles du jeu s'emmêlent parfois les marqueurs, heureusement de façon assez sporadique, il est clair que Max - The Curse of Brotherhood est un excellent jeu de plateforme / aventure, aux multiples défis, avec de l'action et de la réflexion, dans des environnements de toute beauté. L'ambiance est superbe, avenante, dangereuse et gratifiante dès lors où vous réussirez à passer un obstacle. Ce portage développé par le studio Flashbulb ApS permet en complément de donner un énorme intérêt à l'esprit tactile du jeu, dessinant les éléments au bout de votre doigt, tentant de rallier Felix malgré les multiples embûches et difficultés que vivra Max. Mais l'esprit de famille est plus fort que tout !