Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Odium To the Core
9/10

Odium To the Core sur iOS (iPhone / iPad)

Développeur : Dark-1
Télécharger sur l'iTunes AppStore
3.49 €
Après cinq années d’existence, l’équipe de KickMyGeek.com (composée de bénévoles) a décidé de réduire la rédaction de tests, actus et bons plans sur le site. Toutes les explications sont disponibles sur la lettre ouverte d’Olivier à l’ensemble des lecteurs.

Test de Odium To the Core

Pression musicale hardcore !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Odium To the Core (copie d'écran 1 sur iPhone / iPad)

Parfois, des idées extrêmement simples peuvent tout de même proposer une difficulté importante, on s'en rend souvent compte sur iPhone ou iPad. Un petit peu à la manière de l'excellent Ocmo, ce n'est pas parce qu'un jeu ne se joue qu'à un seul doigt, que le défi n'est pas là, bien au contraire. Le studio Dark-1 nous propose également un jeu se basant sur ce précepte, un die-and-retry qui risque de vous obséder pendant quelques temps, vous faire rager bien souvent, mais que vous risquez de ne plus lâcher pendant longtemps, à manipuler avec un seul doigt ! Sous le nom de Odium To the Core, nous voilà prêt à tapoter notre écran tactile dans ce jeu frénétique basé sur la musique et le challenge... mais attention, avec une difficulté hardcore !

Comme souvent dans ce genre de jeu, votre personnage (une sorte de gros œil rouge avec une traînée noire) avancera tout seul dans des environnements en 2D horizontaux. Pour réussir à ne pas mourir et atteindre l'arrivée des 15 niveaux, il vous faudra éviter les pièges et ennemis qui évolueront en même temps que vous, sans les toucher, sinon ce sera un échec immédiat. Pour ce faire, vous n'aurez pas de bouton sur l'écran, mais surtout qu'une seule chose à maitriser : appuyer sur l'écran de votre iPhone ou iPad ! Oui, Odium To the Core se prend aussi facilement que cela en main, permettant ainsi une maniabilité immédiate, peu importe votre niveau de joueur. Mais ce n'est pas pour autant que la simplicité sera de mise, bien au contraire, le level-design du jeu vous concoctera de très nombreuses difficultés qu'il faudra appréhender pour tenter de rallier l'arrivée en un seul morceau !

Odium To the Core (copie d'écran 9 sur iPhone / iPad)

En tapant votre doigt sur l'écran, votre drôle de personnage montera un petit peu, alors qu'en relâchant, il aura tendance à tomber. Toute la difficulté du jeu réside donc dans la bonne gestion de l'appui et du relâchement, pour jouer avec la volonté de votre avatar à tomber, comme une sorte de gravité l'attirant. Dans l'intégralité des niveaux de Odium To the Core, ce sera le même principe. Seulement, chaque niveau propose de nouveaux éléments perturbateurs dans le décor, que ce soit des mines, des insectes, de l'eau, des pics, des éléments mobiles au dernier moment, des interrupteurs, des trains, etc... Il vous faudra donc jouer avec ces derniers pour ne pas vous les prendre de plein fouet, sinon, vous exploserez et devrez recommencer le niveau... au dernier point de sauvegarde, bien heureusement !

Le fait de rallier la zone de sortie n'est pas une finalité en soit pour autant. Odium To the Core propose également 3 missions complémentaires pour chaque niveau, permettant de proposer une re-jouabilité intéressante pour les férus de die-and-retry hardcore. La première mission vous demandera d'essayer de collecter les nombreuses orbes rouges que vous trouverez sur votre parcours, ce qui ne sera pas toujours facile, même si elles ont l'avantage de vous guider sur le chemin le moins dangereux. La seconde mission vous demandera de trouver des passages secrets, que vous pourrez découvrir grâce à des sortes de spots lumineux rouges sur les parois, que vous pourrez traverser sans danger, avec au bout une sorte d'orbe plus grosse avec un trou de serrure, avant de reprendre le chemin normal.

Odium To the Core (copie d'écran 19 sur iPhone / iPad)

Mais ce qui fait la spécificité de Odium To the Core, c'est surtout son système de gestion de score, qui fera d'ailleurs l'objet de votre troisième mission, vous demandant d'atteindre un minimum de points. En effet, si votre compteur monte quoiqu'il se passe lorsque vous avancez, il grimpera de façon plus ou moins importante suivant votre façon de jouer. Si vous tapotez frénétiquement pour tenter de conserver une trajectoire la plus droite possible, vous ne marquerez pas grand chose... mais si vous faites de plus gros appuis / relâchements, vous engrangerez un maximum de points, et vous pourrez vous en rendre compte avec votre personnage qui sera entouré d'une sorte de halo rouge... Il faut donc parfois jouer dangereusement pour faire s'élever votre score, tout en faisant attention... rajoutant encore une pointe de difficulté complémentaire !

Odium To the Core n'est donc pas simple à maitriser, qui plus est dans les niveaux Nightmare supplémentaire, mais propose une bonne diversité d'environnement, et surtout un gameplay jouant parfaitement sur la simplicité, la beauté et l'acoustique, les décors évoluant au gré de la musique très intense. En complément, vous pourrez également débloquer quelques skins pour égayer encore un peu plus votre jeu, dont une jolie licorne noire (!), mais il est certain que vous serez envoûté par sa réalisation, ses mécaniques et sa diabolique difficulté hardcore bien maîtrisé. Une belle découverte qui saura vous obnubiler pendant longtemps si vous êtes fan de die-and-retry à l'accent musical !

Odium To the Core (copie d'écran 28 sur iPhone / iPad)
Graphismes
9/10

Avec un esprit sobre en ombre chinoise, mais pourtant une bonne diversité dans les environnements à parcourir, vous avancerez dans des décors évoluant avec la musique, dans une grande fluidité générale. L'eau qui coule par moment n'est pas très esthétique, mais le reste est vraiment très plaisant, vous prendrez du plaisir à évoluer malgré la frustration par moment de la difficulté !

Bande-son
9/10

Les musiques sont puissantes, évolutives, et font réellement vivre les différents niveaux qu'il vous faudra parcourir ! Elles ont un esprit très techno, mais restent plaisantes pour ceux qui apprécient moins ce genre, grâce à une intégration assez bluffante au gameplay et à l'évolution des décors. Et, avec un casque sur les oreilles, c'est encore meilleur, apportant toute la puissance du jeu au creux des oreilles !

Jouabilité
9/10

Il vous suffit d'appuyer sur l'écran de votre iPhone ou iPad pour faire en sorte que votre petit œil rouge monte, relâcher pour qu'il descende... et c'est tout ! La prise en main est immédiate, intuitive, reste à l'adapter aux différents dangers, et surtout à éviter les appuis répétitifs pour tenter de marquer le plus de points possibles, et donc jouer avec de larges mouvements, ce qui n'est pas toujours très facile ! Par contre, dommage que sur iPhone X la barre en bas de l'écran ne soit pas disponible pour indiquer où vous en êtes par rapport à la fin du niveau...

Durée de vie
9/10

Avec 15 niveaux à la difficulté croissante, l'ajout régulier de nombreux éléments perturbateurs, des zones secrètes à découvrir, des orbes à collecter, un nombre de point minimal à atteindre pour débloquer un achievement sur les trois disponibles par niveau, vous aurez de quoi vous amuser ! Et merveilleusement détester ce jeu en même temps... encore plus dans le mode Nightmare à la difficulté presque insoutenable !

Conclusion

Grâce à une réalisation d'excellente qualité et des défis variés malgré un système de jeu qui n'évolue pas, Odium To the Core risque de vous faire passer de bons moments, bien souvent pleins de frustration pourtant du fait d'une difficulté hardcore totalement voulue. Le studio Dark-1 a réussi à créer un jeu très simple à prendre en mail, à une seule touche, mais pourtant tellement difficile à maitriser, que les fans de die-and-retry risquent de se casser les dents pendant un moment, surtout pour trouver tous les passages secrets, collecter toutes les orbes, et atteindre les minimums de points... sans compter les niveaux Nightmare ! Mais attention, interdiction de jeter son iPhone ou iPad de rage, hein...