Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
Troisix
8/10

Troisix sur iOS (iPhone / iPad)

Développeur : Gwenn Guihal
Télécharger sur l'iTunes AppStore
2.29 €

Test de Troisix

Trois et trois font six... et l'ogre mange le puzzle !

Olivier Par Olivier - Test jeu iOS (iPhone / iPad) publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Troisix (copie d'écran 1 sur iPhone / iPad)
Troisix (copie d'écran 2 sur iPhone / iPad)

Les jeux de puzzles colorés, ce n'est pas ce qui manque sur iPhone et iPad, tout le monde en a un ou en a eu un sur son écran tactile. Manipuler ou associer des objets de multiples couleurs, c'est quelque chose de très classique, presque familier à tout type de joueur. Il est donc bien délicat pour un studio de se lancer dans la création d'un tel jeu sans ressembler d'un peu trop prêt à un autre. Pourtant, le développeur indépendant Gwenn Guihal a travaillé pendant 3 ans sur ce projet avant d'aboutir à ce jeu assez étrange d'association de tuiles multicolores au final très stratégique. Pourquoi étrange ? Simplement parce que comme le dit le sous titre de Troisix, à savoir Le grand méchant ogre, tout ne se passera pas exactement comme vous le souhaitez pendant la résolution des puzzles, avec cette matière noire qui va tenter de phagocyter vos tuiles !

Le principe de jeu est assez classique, il faut l'avouer. En bas de l'écran de votre iPhone ou iPad, vous aurez 4 tuiles différentes, il faudra piocher dans ces dernières afin de les placer sur une grille à géométrie variable composée de cases hexagonales. Seulement, il ne faut pas déposer ces tuiles n'importe comment, il sera nécessaire de bien réfléchir au préalable. Chaque tuile étant composé de une à trois couleurs différentes, sachant qu'une même couleur sera donc présente sur deux côtés de l'hexagone, il faudra positionner les tuiles sur la grille afin que chaque côté touche une couleur identique à celle présente sur ce même côté... Bon, c'est plus compliqué à expliquer par écrit que de jouer à Troisix, rassurez vous ! Mais c'est le principe général qui vous guidera au travers des 40 niveaux du jeu, en plus des 4 niveaux de tutoriel.

Troisix (copie d'écran 3 sur iPhone / iPad)

Seulement, la difficulté ne réside pas uniquement dans le bon placement des tuiles sur la grille, ce qui est déjà par moment une difficulté en soit. Il y a dans Troisix, comme l'explique le sous titre du jeu, un ogre. Celui-ci est présenté sous forme d'une entité noire liquéfiante, inspiré par Venom, le Marvel bien connu dont le film sortira prochainement au cinéma. Cet ogre viendra régulièrement sur la grille afin de dévorer des tuiles, s'il réussi, vous aurez perdu. Pour le contrer, vous n'aurez qu'une possibilité : connecter une tuile sur celle qui se fait dévorer, ce qui l'anéantira, ou tout du moins le ralentira. Tout au long de votre partie vous devrez donc garder à l'esprit d'associer les couleurs des hexagones de façon efficace, tout en gardant un oeil sur l'ogre pour pas qu'il ne vous fasse échouer, ce qui sera souvent très tactique, difficile, mais gratifiant en cas de réussite.

La difficulté variera suivant les niveaux, sachant que le jeu propose quatre modes différents pour diversifier les plaisirs. Par moment, vous n'aurez qu'à placer toutes vos tuiles, ce qui ne sera pas toujours facile, surtout avec l'ogre. Un autre mode de jeu vous demandera de détruire un certain nombre d'ogre. Dans d'autres il faudra libérer certaines tuiles du phagocytage en règle de l'ogre. Et un dernier mode de Troisix ajoutera un chronomètre afin de réussir à tout placer dans un temps record. Certains niveaux vous demanderont pas mal de temps avant d'être passé (le niveau 7 en particulier nous a donné du fil à retordre), surtout qu'en cas d'échec il faut tout recommencer. Il est dommage de ne pas avoir un bouton pour revenir en arrière, alors qu'en cours de jeu, vous pouvez le faire en appuyant sur la dernière tuile posée pour la faire revenir dans l'inventaire du bas.

Troisix (copie d'écran 7 sur iPhone / iPad)

La manipulation du jeu s'effectue de façon assez intuitive en déplaçant les éléments à partir du bas de l'écran de votre iPhone ou iPad pour les placer sur la grille à l'endroit voulu. Dès lors où cette dernière ce sera positionné en s'accrochant aux autres qui lui sont connexes, une nouvelle tuile apparaitra dans l'inventaire. Mais attention, il faudra souvent réfléchir et échouer pour réussir à trouver le bon enchainement, surtout que dans certains niveaux vous pourrez avoir plusieurs possibilités pour un même placement, mais seul un pourra vous mener vers la réussite. En ce sens, Troisix risque de ne pas accrocher avec les joueurs les plus casual, et en ce sens, le jeu est bien différent, se démarquant grandement des autres puzzle-game colorés. Pourtant, l'intérêt stratégique est très agréable tout au long de votre avancée.

Il manque également un élément important dans Troisix : la possibilité de jouer à plus d'un niveau. En effet, après les 4 premiers de tutoriel, vous ne pourrez jouer à un niveau qu'en ayant au préalable terminé celui d'avant. Si vous êtes bloqué, une certaine frustration risque de vite vous envahir, donnant assez peu envie de continuer, ce qui est dommage en soit, étant donné la qualité générale du jeu, et sa réalisation de haute qualité pour un jeu de puzzle. D'ailleurs, c'est un réel plaisir de voir bouger les tuiles ou l'ogre, donnant une certaine personnalité à chacun, et surtout au jeu le faisant se démarquer de ses concurrents. Bref, quelques adaptations peuvent être intéressante, mais la base est déjà très bonne, ce qui séduira bon nombre de joueurs.

Troisix (copie d'écran 11 sur iPhone / iPad)
Conclusion

Malgré son apparence très coloré qui laisse présager un puzzle-game très classique, Troisix est bien plus tactique qu'il n'y parait. La majorité des niveaux vous demanderont pas mal de réflexion, mais toujours servi par une réalisation pleine d'humour, de bonne humeur et très qualitative pour ce projet réussi du développeur indépendant français Gwenn Guihal. Quelques améliorations peuvent encore être ajoutées pour en faire un must-have, mais quoiqu'il en soit, c'est un excellent jeu de réflexion pour tous les fans de jeu original à l'accent tactique.