Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
RAYCRISIS
6/10

RAYCRISIS sur Android

Développeur : TAITO Corporation
Télécharger sur le Google Play Store
11.99 €

Test de RAYCRISIS

Arcade rétro... qui cible mal en tactile...

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
RAYCRISIS (copie d'écran 1 sur Android)

Les éditeurs de jeu aiment bien ces derniers temps ressortir quelques jeux de leurs cartons poussiéreux pour les ré-éditer dans un portage sur mobile et tablette Android, ce qui est bien souvent assez dangereux malgré quelques succès, mais les échecs ou les déboires vis-à-vis des fans nostalgiques sont souvent légions. Peut importe, TAITO Corporation a décidé de publier le troisième et dernier épisode de sa série Ray pour tenter d'obtenir le même intérêt qu'en 1998 sur borne d'arcade, puis en 2000 sur PlayStation. Il reste à voir si RAYCRISIS aura toujours autant de peps et si l'acclimatation tactile de ce shoot them up devenu classique ne manquera pas sa cible !

Pour dégrossir le scénario général, même s'il reste franchement secondaire dans ce genre de jeu, dans RAYCRISIS vous devrez contrôler le Waverider, une sorte de virus informatique qui prendra la forme d'un vaisseau parmi les 3 disponibles (WR-01R, WR-02R ou WR-03) dont les principales différences sont les types d'armement primaires et secondaires. Votre but principal sera d'infiltrer le système d'une sorte de super-ordinateur ayant pour nom Con-Human, protégé par des boss assez volumineux et dangereux et divers ennemis qui virevolteront de tous les côtés, dans des environnements 3D qui se voulaient révolutionnaires à l'époque.

RAYCRISIS (copie d'écran 4 sur Android)

Graphiquement, ce portage sur smartphone et tablette Androidde RAYCRISIS respecte totalement l'original, en ayant même affiné certaines textures pour les écrans haute définition, ce qui le rend agréable, tout comme pour ses musiques et son caractère très rétro s'affirmant de bout en bout. Les menus ont été travaillés pour s'intégrer dans cet ensemble et conserver une bonne cohérence, ce qui ravira les nostalgiques. Un système d'aide permettra de faire défiler 22 pages (sic !) pour expliquer chaque information sur le jeu, ce qui est quelque peu indigeste comme pseudo tutoriel... surtout qu'il n'est qu'en anglais... mais bon, un shoot them up se résume souvent par : tirer dans le tas et tout exploser ! Alors on se lance dans une partie du mode Arcade pour le jeu d'origine (avec une belle intro) ou du mode Remix pour un gameplay plus casual et moins difficile...

Au niveau du système de contrôle, vous aurez la possibilité de choisir entre un mode de tir automatique ou manuel. Si vous optez pour le système automatique, vous n'aurez qu'à déplacer votre vaisseau en glissant votre doigt gauche sur l'écran de votre mobile ou tablette Android afin que la cible devant vous accroche un ennemi ou des cibles sur les boss, tourelles, etc... Dès que ce sera le cas, les projectiles de vos deux armes pleuvront sur eux pour tenter de les détruire et faire exploser les scores en effectuant divers combos. Le bouton d'attaque spéciale en bas à droite de l'écran (que vous pourrez mettre à gauche dans les paramètres) activera un déchaînement d'attaque pour plus de puissance, mais il faudra que votre jauge soit chargée pour l'activer. Le mode manuel de RAYCRISIS vous proposera la même chose, mais avec deux boutons complémentaires pour utiliser l'arme principale ou secondaire sur les cibles, rendant le jeu un peu plus corsé, mais vous maîtriserez bien le moment de tir pour faire grimper de façon plus importante vos combos !

RAYCRISIS (copie d'écran 8 sur Android)

Au niveau de l'accrochage des cibles, attention, les différents vaisseaux de RAYCRISIS ne sont pas identiques dans les possibilités. Le WR-01R en accrochera 8 au maximum, le WR-02R aura la possibilité de 16, et 24 pour le WR-03R. Ce système de ciblage est la principale différence de ce jeu par rapport aux autres shoot them up, ce qui caractérise ce titre et ce qui est donc le plus important. Pour bien cibler, il vous faudra manipuler votre vaisseau dans l'environnement 3D qui évoluera devant vous, tout en tentant de ne pas vous prendre les projectiles des ennemis pour ne pas échouer... Sauf que le système de contrôle en semi joystick virtuel ne répond pas bien, que ce soit sur téléphone ou sur tablette, ne calibrant pas de façon efficace sur l'intégralité de la surface à couvrir, et vous devrez bien souvent effectuer plusieurs à-coups de glissé de doigt pour tenter de vous repositionner de façon optimale... ce qui gâche franchement le plaisir et l'intérêt, et réduit donc l'expérience de jeu à une sorte de frustration de placement, sans pouvoir profiter de l'ambiance, regardant à chaque instant où est votre vaisseau pour le recalibrer de façon optimale... ce qui vous fera prendre pas mal de missiles en pleine carlingue ! Rendant le jeu difficile à jouer de part sa prise en main, et non pas part sa difficulté de gameplay.

RAYCRISIS pourrait être un bon portage agréable pour tout nostalgique, l'ensemble étant plutôt bien léché, respectant le titre d'origine... mais cette difficulté de prise en main ne fera que nuire au plaisir de jeu, rendant ce dernier très frustrant, ne donnant pas forcément envie d'exploser les records dans les multiples stages proposés. La jouabilité avec les manettes MFI est légèrement mieux, sans être optimale non plus, mais si TAITO Corporation arrive à recalibrer la jouabilité dans le viseur, là ce shooter redeviendra un excellent titre... surtout que ce portage n'est pas donné au niveau tarifaire !

RAYCRISIS (copie d'écran 12 sur Android)
Graphismes
8.5/10

Graphiquement, ce portage de RAYCRISIS respecte le titre original, tout en ayant affiné l'ensemble pour proposer un titre très esthétique qui rappellera de bons souvenirs à bon nombre de joueurs sur borne d'arcade ou PlayStation... Sur mobile, les bandes latérales sont quelque peu inesthétiques, mais le titre étant à l'origine prévu pour des écrans 4/3, on passera outre...

Bande-son
9/10

Des sonorités immersives ponctueront vos parties, avec des sons d'origine pour le mode Arcade, une introduction toujours aussi jouissive, et des bruitages explosifs ! De quoi bien s'amuser, surtout avec un casque sur les oreilles pour un côté encore plus immersif.

Jouabilité
5/10

Le gros point noir de ce portage reste la prise en main au niveau du contrôle de votre vaisseau où il vous faudra quelque peu galérer dans les replacements, ne rendant absolument pas le jeu fluide et agréable, délivrant une difficulté complémentaire inutile. La compatibilité avec les manettes MFI améliore quelque peu la jouabilité, sans être pour autant digne du jeu d'origine... dommage !

Durée de vie
8/10

Un shooter reste un shooter... vous avez différents stages, deux modes, des ennemis, des explosifs et l'envie de faire des scores toujours plus important ! De quoi y jouer quelques bonnes heures de façon plutôt jouissive, une fois que les contrôles auront été améliorés par les développeurs, bien sûr.

Conclusion

Si la réalisation est de très bonne facture, c'est le système de contrôle poussif et mal adapté à l'esprit du jeu qui ne cible pas du tout avec ce portage de RAYCRISIS, et qui ne permet pas de tirer dans le mil pour que les nostalgiques puissent s'amuser en retrouvant le plaisir d'origine... TAITO Corporation va devoir retravailler quelque peu le mode de contrôle de votre vaisseau pour rendre son jeu jouable de façon convenable et optimale, et même si cela reste jouable, la frustration et l'inconfort gâchent l'explosivité de ce shoot them up qui est commercialisé à un tarif important pour lequel on souhaiterait avoir un portage sans aucun souci !