Chargement en cours... Chargement en cours...
Revenir en haut de la page
CHUCHEL
8.5/10

CHUCHEL sur Android

Éditeur : Amanita Design
Télécharger sur le Google Play Store
4.99 €

Test de CHUCHEL

La cerise sur le point & click !

Olivier Par Olivier - Test jeu Android publié le

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
CHUCHEL (copie d'écran 1 sur Android)

Après d'immenses succès dans le vaste univers des point & click, parmi lesquels on peu notamment citer Machinarium ou Samorost 3, très poétiques et parfois quelque peu capillotracté dans certaines énigmes, le studio tchèque Amanita Design avait réussi à proposer un jeu bien plus accessible et pêchu avec l'excellent Botanicula. Avec un esprit bien plus épuré, ce dernier nous invitait dans un monde onirique où chaque situation pouvait se résoudre en un seul écran, sans inventaire, juste avec un peu de réflexion, sans partir dans de l'extravagance. Et l'expérience était loin d'être désagréable, bien au contraire ! Avec CHUCHEL, le studio reprend cette philosophie pour une aventure, certes assez courte, mais bourrée d'humour, de folie, d'incongruité et d'amour pour le style point & click... Bref, comme nous adorons ce style, il était bien difficile de ne pas croquer dans la cerise !

Il n'y a pas à proprement parlé une histoire qui régit le jeu, pas d'intrigue, pas de but précis, hormis le simple fait de faire en sorte que le personnage éponyme du jeu puisse enfin attraper sa cerise pour la manger. Ce personnage, du nom de CHUCHEL, qui veut dire amas de poussière en tchèque (langue d'origine du studio), devra avancer dans 30 niveaux différents, qui s'enchaineront, sans véritable lien entre eux autre que la recherche du but premier de manger la cerise. Seulement, après avoir réveillé votre personnage dans les premiers instants du jeu, vous verrez qu'une énorme main vient prendre la cerise pour la mettre dans des endroits assez difficiles d'accès pour vous. Il vous faudra jouer avec les éléments et les personnages présents dans chacun des lieux afin de la récupérer...

CHUCHEL (copie d'écran 8 sur Android)

Seulement, vous ne l'aurez pas longtemps entre vos mains, uniquement jusqu'au niveau suivant, et ainsi de suite, surtout que vous aurez une petite bestiole qui ne vous sera pas d'une grande aide et vous volera régulièrement votre bien chèrement retrouvé. Certains niveaux seront très courts, parfois sans avoir d'actions à effectuer, ou alors très simplifiées, alors que d'autres seront bien plus importantes et demanderont de la véritable réflexion ou de l'adresse. CHUCHEL propose une bonne variété dans les situations, ce qui évite que s'installe une certaine répétition. Mais c'est surtout dans les réactions qu'aura votre petite boule de poussière très nerveuse que vous pourrez vous délecter, toujours avec énormément d'humour, et un maximum de folie.

L'univers graphique très typique du studio apporte lui aussi son esprit déjanté à CHUCHEL, tout comme la sonorité délirante. Il ne faut cependant pas prendre réellement ce jeu comme un véritable point & click, même s'il en a pas mal d'atours, principalement au niveau de sa prise en main. Si vous aurez bien souvent besoin d'appuyer sur l'écran de votre mobile ou tablette Android afin de déplacer votre personnage, appuyer sur un élément pour voir s'ouvrir une sorte de menu contextuel avec différentes options et actions, vous n'aurez pas de système d'inventaire, et surtout pas du tout d'énigmes à plusieurs niveaux. La difficulté générale du jeu est assez réduite, sauf peut être sur deux ou trois passages, qui demandent un peu plus de réflexion et d'analyse des éléments et de leur combinaison.

CHUCHEL (copie d'écran 16 sur Android)

Les habitués des point & click aboutiront en approximativement deux heures sur la cinématique finale, voir un tout petit peu plus, ce qui n'est pas très long, il faut l'avouer. Seulement, CHUCHEL possède d'autres atours pour devenir passionnant, en jouant sur les différentes cinématiques et réactions de l'environnement avec votre personnage, ce qui pourra d'ailleurs vous faire réussir plusieurs missions complémentaires, prolongeant agréablement la durée de vie du jeu. Dans un sens, il ressemble quelque peu à l'excellent Bring You Home sur iOS dans sa conception et son ouverture dans les différentes possibilités scénaristiques, il faut donc le prendre comme tel, et ne pas rechercher une profondeur dans l'aventure, un message connexe, même si la fin peut tout de même en laisser transparaitre un pour les plus perspicaces.

En soit, ce jeu pourra autant déplaire que plaire, suivant ce que chacun recherche. En ce qui me concerne, même si le côté résolution d'énigme est clairement manquant, c'est bel et bien la folie du personnage et de son environnement qui a réussi à éveiller un intérêt sur le long terme, tout comme l'apport de références à Tetris, Pac Man ou Space Invaders à un moment, retravaillé pour le besoin du jeu. Ces passages en particulier ne sont pas très précis dans leurs manipulations, ce qui est dommage, mais l'ensemble qui n'a ni queue ni tête dépoussière tout de même certains aspects du jeu d'aventure, pour un énorme plaisir au final. CHUCHEL est donc un très bon jeu, loufoque, avec un personnage charismatique que vous adorerez observer, même quand il s'énerve parce que vous ne trouvez pas la solution et que vous demandez de l'aide... Un jeu à part, avec énormément de qualités, quelques défauts, mais tellement de passion et d'esprit délirant qu'on ne peut pas y rester insensible.

CHUCHEL (copie d'écran 24 sur Android)
Conclusion

Bien qu'un peu court, avec certains passages plus délicats en manipulation, et avec une difficulté générale assez réduite, CHUCHEL parvient à délivrer toute la folie de son personnage dans un pseudo point & click qui n'a presque ni queue ni tête. Grâce à une réalisation toujours aussi efficace de la part du studio tchèque Amanita Design, et un humour omniprésent, les néophytes comme les plus aguerris trouveront ce qu'il faut pour s'amuser et découvrir le genre. Reste à trouver la poire... euh, la cerise, tout en s'énervant comme ce petit tas de poussière colérique !